Un deuxième rachat de crédit

De nombreuses demandes émanant de prospects en ligne ou bien de ménages auprès d'intermédiaires bancaires en ligne démontrent qu’il ne s’agit plus nécessairement d’une première demande, mais d’une seconde opération liée à diverses raisons.

Très souvent, ce sont des parcours ou des accidents de vie qui conditionnent un deuxième rachat de crédit. Il peut par exemple s’agir d’une perte d’emploi, d’un arrêt de travail ou bien même d’un passage à la retraite dont la transition financière est douloureuse.

Dans tous les cas de figure, malgré la première opération de regroupement de crédits antérieure, il y a un nouveau déséquilibre financier qui nécessite la mise en place d’un nouveau rachat de credit.

Critères d’un second rachat de credit

Même si un second rachat de crédit s’impose afin de rééquilibrer les finances en souffrance d’un ménage, il est nécessaire de respecter des critères quelque peu plus draconiens que ceux appliqués lors de la première opération. Ceux-ci ont comme toujours trait aux critères traditionnels bancaires, mais dans des proportions plus restreintes.

Ainsi, le tout premier élément rentrant en ligne de compte est la récurrence et la la nature des revenus. Si un couple a par exemple perdu un emploi qui a généré le recours à des crédits à la consommation pour pallier à la perte de revenus générée et que les deux emprunteurs ont à nouveau un emploi stable en CDI, alors le prêteur bancaire pourra se pencher sur le dossier, car ce critère sera rempli.

D’autres critères doivent aussi être respectés comme le nombre de nouveaux prêts souscrits tout comme le seuil du nouvel endettement. Si celui-ci démontre par exemple une attitude de consommation à outrance, alors les banques risquent d’être récalcitrantes à envisager un nouveau prêt. Il en va de même pour l’endettement après intervention. Les critères habituellement retenus pour l’endettement maximal toléré pour un premier rachat de crédit seront revus à la baisse. Un 35 % sera ainsi un grand maximum, tandis que pour certains profils les banques peuvent pourtant faire des efforts.

Comment réussir son deuxième rachat de crédit

Afin d’éviter tout problème postérieur qui déboucherait sur un hypothétique troisième rachat de prêt qui deviendrait extrêmement difficile, voire impossible à obtenir, il convient d’affiner au mieux l’élaboration de son second rachat de crédits. Pour cela, il est indispensable d’envisager la bonne formule. Faut-il par exemple utiliser la forme d’un prêt hypothécaire de rachat de prêt ou bien celle d’un prêt personnel ? En fonction des besoins, il faudra opter pour la meilleure solution, notamment en termes de flexibilité, indemnité de remboursement, taux débiteur, etc…

Il est aussi essentiel de penser à des liquidités, cela évite d’autres emprunts postérieurs qui peuvent être éludés par des deniers d’avance.


Simulateur rachat de crédit