Renégocier un crédit immobilier à 2,96 % sur 14 ans, c’est possible

Presque tous les indicateurs annoncent une hausse des taux en 2014, mais pour l’instant, grâce à la politique de la BCE, la tendance est à la stabilité, voire baissière. Une opportunité supplémentaire pour diminuer le coût global de son prêt immobilier.

Taux immobilier à moins de 3 %, assurance comprise : c’est maintenant

2,96 % sur 14 ans exactement (assurance incluse), c’est le taux d’intérêt immobilier que proposent certains établissements de crédit.

Ce taux d’intérêt, très attractif risque de ne pas rester longtemps, mais pour le moment, c’est une belle opportunité pour les emprunteurs immobiliers souhaitant renégocier les conditions de leur crédit à l’habitat en cours.

Si les taux affichent un niveau aussi bas, c’est parce que la banque centrale européenne (BCE) a décidé de maintenir son principal taux directeur inchangé, au niveau historiquement bas de 0,25 %.

Crédit immobilier : comment obtenir un taux à moins de 3 % ?

Actuellement, le taux moyen des crédits immobiliers se situe autour 3 % sur 15 ans. Toutefois, il est possible de décrocher un taux d’intérêt immobilier à moins de 3 % sur 15 ans à condition d’avoir le profil idéal emprunteur.

En accordant un prêt, les banques et les organismes de crédits prennent en compte plusieurs facteurs, ils évaluent en premier le risque et ils portent une attention particulière sur les 6 derniers mois, le but est de savoir comment l’emprunteur gère son budget.

Divers crédits à la consommation ou des découverts bancaires systématiques sont des facteurs à bannir de son profil emprunteur.

A défaut, le regroupement de crédit semble être la meilleure alternative pour améliorer son profil emprunteur auprès des organismes prêteurs. C’est-à-dire le rachat du prêt à l’habitat ainsi que des différents emprunts à la consommation.

Cette solution consiste à regrouper plusieurs prêts en un seul à taux réduit, l’objectif est de retrouver une capacité d’endettement raisonnable puisque les organismes prêteurs ne tolèrent généralement pas un taux d’endettement supérieur au tiers des revenus nets du foyer emprunteur.

Rachat de crédit immobilier : pourquoi solliciter un intermédiaire bancaire comme Solutis ?

Si traditionnellement, le rôle de l'intermédiaire bancaire consiste à chercher pour son client les meilleures offres, dans l’immobilier (crédit ou regroupement de crédit) il peut porter d’autres casquettes.

Solutis pratique le rachat de tous types de crédits depuis de nombreuses années, il connait parfaitement toutes les ficelles du marché et la politique des organismes prêteurs.

Fort de sa réputation solide, cet expert joue également le rôle de conseiller auprès de ses clients, il saura à quelle porte frapper en fonction de chaque profil emprunteur.

Solliciter un intermédiaire financiespécialisé permet de bénéficier des tauxpratiqués à l’instant T avec les meilleures conditions en vigueurs. Pour plus d’informations, nous vous invitons à contacter un conseiller ou à remplir une demande en ligne.