Regroupement de crédit : privilégier un crédit responsable

Qu’il soit immobilier ou consommation, le regroupement de crédits reste l’une des meilleures options pour retrouver une sérénité financière. Cependant, il est capital de privilégier un projet de crédit responsable.

Rachat de crédit responsable : faire un point sur sa situation actuelle

Le regroupement de crédits est une opération bancaire qui nécessite une grande responsabilité de la part de tous les acteurs (emprunteur, banques, compagnie d’assurance…).

Cette opération bancaire permet au futur bénéficiant de retrouver une situation financière sereine et adaptée à sa situation actuelle grâce à l’allègement de ses charges de remboursement.

Le rachat de prêts doit répondre à un besoin bien précis, ce qui implique de faire le point sur sa situation financière, professionnelle et personnelle avant même de réaliser une demande.

En fait, le regroupement d‘emprunts est un financement qui doit être utilisé et mis en place avec précaution, il doit être remboursé à la banque ou l’établissement de crédit qui accepte de financer le projet.

Capacité de remboursement : ne pas dépasser le seuil de 33 %

Pour qu’un regroupement de crédits (immobilier, consommation) se passe dans de bonnes conditions et de façon responsable pendant toute la durée du crédit, la banque ou l’établissement de crédit qui met en place l’opération a pour mission d’étudier et d’évaluer la capacité de remboursement de l’emprunteur.

Pour cela, le prêteur prend en compte les revenus de l’emprunteur, ses allocations, ses encours, sa situation familiale, mais aussi ses charges telles que le montant du loyer, ses factures, éventuelle pension alimentaire

Cette évaluation permet de déterminer la capacité réelle de remboursement de l’emprunteur. Le seuil de 33 % des revenus nets, est généralement exigé et imposé par les banques.

Attitude responsable

Dans un projet de regroupement de prêts, le prix à payer pour obtenir un financement se traduit par la confiance du nouveau prêteur vis-à-vis de l’emprunteur.

De ce fait, ce dernier s’engage à respecter les conditions particulières et générales rédigées par l’établissement de crédit.

Ainsi, l’emprunteur doit avoir une attitude responsable. Il doit savoir que le rachat de crédits n’est pas une solution miracle, qu’il vient en aide aux particuliers souhaitant optimiser leurs finances et qu’il doit à ce titre être envisagé à un moment précis (divorce, chômage) ou par anticipation d’une baisse de revenus (départ en retraite, maladies).


Simulateur rachat de crédit