Rachat de prêt immobilier avec un découvert

Le découvert bancaire peut être inclus dans une opération de regroupement de prêts immobiliers.

Rachat de prêt immo : court rappel

Lors d’une opération de crédit menant à un regroupement de crédits, l’analyste en charge du dossier doit établir la nature de ce nouveau prêt. Elle est définie en fonction de la part des prêts immobiliers à racheter par rapport à la somme totale des crédits rachetés.

Si cette part des prêts immobiliers est supérieure à 60%, alors il s’agira d’un regroupement de crédit immobilier, dans le cas contraire, un regroupement de crédit à la consommation.

Inclure un découvert bancaire au financement

Un regroupement de prêts permet de faire racheter par un établissement de crédit des emprunts de différentes natures (conso et immo) ainsi que des découverts bancaires.

Cette opération de prêt permet également d’ajouter un montant permettant de financer un nouveau projet, il ne s’agit pas d’une obligation et l’attribution de cette somme supplémentaire dépend de la situation de l’emprunteur.

Rachat de prêt immo avec découvert : les limites

Le dossier de financement doit répondre aux normes des établissements de prêts afin de pouvoir envisager un accord. La part du découvert bancaire doit rester raisonnable autrement, l’établissement de crédit peut prononcer un refus.

Il est impossible de communiquer sur les normes en matière de découverts bancaires lors d’une opération de rachat de prêt immobilier car elles diffèrent suivant les établissement de crédit et évoluent en permanence. Il est préférable de demander une étude de sa situation afin d’être informé avec précisions des solutions envisageables.


Simulateur rachat de crédit