Rachat de crédit immobilier et renégociation de taux

Il arrive très fréquemment que les demandeurs et prospects d’opérations financières spécifiques confondent rachat de crédit immobilier et renégociation de taux dans le domaine du prêt immobilier.

Distinction entre renégociation et rachat

Rappelons rapidement que le regroupement de crédits immobilier est un financement dont l’objet est de racheter l’ensemble des créances d’un foyer fiscal, à savoir le ou les encours immobiliers, les prêts à la consommation, les éventuels prêt renouvelables ainsi que le financement simultané de projets complémentaires à des conditions plus attractives que celles en vigueur.

A l’inverse, la renégociation de taux est une opération qui a pour objectif de réviser les conditions d’un crédit immobilier en cours. D’aucuns cherchent ainsi à obtenir un meilleur taux en faisant racheter l’encours par un concurrent jugé plus compétitif en terme de taux ou de conditions telles que la durée, l’absence de pénalités ou encore les possibilités de modulation des échéances d’amortissement.

L’évolution des rachats de prêt immobilier

Lorsqu’on observe attentivement le marché du regroupement de crédits sous forme de prêt hypothécaire, on constate que les conditions proposées par les acteurs du marché demeurent intéressantes. Qu’il s’agisse de produits indexés sur des taux fixes ou bien encore des taux révisables, les prospects peuvent toujours obtenir à l’heure actuelle des conditions leur permettant d’améliorer leur situation financière immédiate.

Cette transition ne passe d’ailleurs pas nécessairement par des rallongements de durée, mais par la mise en place de critères bancaires optimisant les données financières des ménages.

Taux moyen des renégociations de credits immobiliers

L’un des baromètres du marché des taux immobiliers est l’Observatoire Crédit Logement/CSA qui recense actuellement un peu plus de 16 000 transactions mensuelles. Il s’agit donc d’un indicateur fiable qui donne une fourchette très précise des taux en vigueur. En septembre, la moyenne des taux en question s’est établie à quelque 3 %. Il s’agit d’une valeur en hausse de 15 points par rapport au plancher historique atteint il y a 3 mois, mais qui demeure très faible. Les ménages désireux de renégocier leur prêt immobilier peuvent ainsi obtenir des critères attractifs.

On constate par ailleurs que la reprise des transactions se confirme avec une hausse conséquente des volumes par rapport notamment au premier trimestre 2013.


Simulateur rachat de crédit