Rachat de crédit et prêt épargne salariale

Crédit ouvert à tous les salariés disposant d’un plan épargne entreprise, le prêt épargne salariale est un crédit adossé à l’épargne salariale. Quel est son rapport avec le regroupement de crédit ? Voici ce qu’il faut savoir.

Prêt épargne salariale : qu’est-ce que c’est ?

Le prêt épargne salariale est un financement qui s’adresse à tous les salariés disposant d’un plan d’épargne salariale bloquée « le plan épargne entreprise (PEE) ou une autre épargne salariale bloquée ».

A savoir que ce plan épargne entreprise (PEE) est un dispositif d’épargne collectif proposé par certaines entreprises à leurs salariés afin qu’ils se constituent une épargne.

Le principe de ce plan d’épargne est simple, l’employeur verse la participation ou l’intéressement de son employé sur un plan épargne bloqué. De son côté, le salarié peut aussi verser de l’argent sur son plan d’épargne entreprise.

Pour cela, il peut l’alimenter avec les sommes qu’il reçoit au titre de l’intéressement ou des versements volontaires.

Par ailleurs, cette épargne salariale est bloquée pendant 5 ans, mais en cas de nécessité, le détenteur d’un plan épargne entreprise (PEE) peut opter pour un prêt épargne salariale qui permet de profiter à l’avance de son plan d’épargne salariale.

Prêt épargne salariale : comment ça se passe ?

Permettant d’emprunter jusqu’à 100 % du montant de son plan d’épargne entreprise, le prêt épargne salariale est un crédit adossé au capital disponible sur le compte d’épargne salariale bloquée.

Dit autrement, le salarié emprunteur emprunte une somme d’argent qu’il possède théoriquement, mais dont il ne peut pas encore bénéficier.

Le capital emprunté par le salarié est toujours en fonction du montant et du type de l’épargne salariale (PEE, compte bloqué) et est obligatoirement remboursé dès que l’épargne se libère au bout de 5 ans. Ce type de crédit est quasiment indolore pour les finances de l’emprunteur.

Le taux d’intérêt est toujours fixe et plus compétitif par rapport aux taux proposés sur le marché, la mensualité n’est composée que des intérêts et des frais d’assurance.

Les critères d’obtention de ce crédit son aussi souples, il suffit au salarié emprunteur de fournir : l’original de son contrat d’épargne salariale, un justificatif de domicile (moins de 3 mois), un RIB, une pièce d’identité et les 3 dernières fiches de paie.

Prêt épargne salariale et regroupement de crédit : qu’en est-il ?

Le crédit épargne salariale fait partie des crédits non-affecté. Ainsi, l’emprunteur salarié peut financer avec ce type de prêt ses projets de quelques natures qu’ils soient sans avoir à se justifier.

De plus, l’utilisation du capital emprunté se fait tout en maintenant son plan d’épargne salariale défiscalisée et génératrice d’intérêts.

Le  remboursement du capital emprunté étant garanti, les mensualités du prêt épargne salariale n’alourdissent pas le taux d’endettement du salarié emprunteur qui peut donc avoir un ou plusieurs crédits en cours à rembourser.

De ce fait, un prêt épargne salariale n’a pas d’influence sur un projet de regroupement de crédit (immobilier, consommation).

Afin de conclure, il est possible de débloquer par anticipation une partie de son plan d’épargne salariale sous certaines conditions (licenciement, décès du conjoint, invalidité…) mais, les fonds débloqués ne peuvent pas être utilisés comme une donation ni pour rembourser un prêt en cours par anticipation.


Simulateur rachat de crédit