Rachat de crédit et nantissement

Le regroupement de crédits (immobilier, consommation) est devenu une opération bancaire très sollicitée. Cependant, un prêt nanti peut-il faire l’objet d’un rachat de crédit ?

Nantissement : une autre façon de garantir un financement

Par définition, le nantissement est un contrat par lequel un débiteur (emprunteur) décide de remettre à son créancier (prêteur) un bien incorporel en garantie de sa créance.

Autrement dit, c’est un acte qui permet à un emprunteur de garantir une dette auprès d’un prêteur en lui cédant en garantie une valeur dont il est propriétaire.

Contrairement au gage qui porte sur les biens corporels, le nantissement ne concerne que les biens incorporels.

Le nantissement est généralement mis en place pour garantir un prêt immobilier. Dans ce cas, il s’agit de faire un placement d’argent de type assurance-vie afin de garantir le remboursement du prêt immobilier. Ainsi, une somme équivalente au crédit souscrit est alors bloquée en cas d’impayé.

Le nantissement est souvent considéré comme une véritable alternative à l’hypothèque et au cautionnement puisqu’il permet d’obtenir un financement sans hypothéquer son bien immobilier, mais le nantissement est plutôt réservé à une clientèle aisée.

Nantissement : le fonctionnement

Généralement utilisé dans le cadre d’un prêt in fine, le nantissement est une autre façon de garantir le bon remboursement d’un crédit. Son fonctionnement est le suivant : la banque ou l’établissement de crédit prend en garantie l’ensemble ou une partie du bien incorporel (titre financier, fonds de commerce, assurance-vie…) en le nantissant.

Cela signifie que le prêteur a le droit de se rembourser sur le bien nanti si l’emprunteur ne rembourse pas son crédit. Il s’agit donc d’un acte authentique ou sous seing privé conclu entre 3 parties.

  • Le prêteur (banque, établissement de crédit) qui prend en garantie le bien incorporel
  • L’emprunteur qui met en garantie son bien incorporel
  • L’établissement dans lequel est logée l’épargne

Pour le coût, seuls les frais d’acte de nantissement sont dus.

Un prêt nanti peut-il faire l’objet d’un nantissement ?

Un crédit nanti est un financement accordé par un établissement de crédit ou une banque à un emprunteur particulier en échange d’un nantissement d’un bien incorporel.

Ce type de financement peut faire l’objet d’un remboursement anticipé et donc d’un regroupement de crédits sous conditions d’éligibilité.

Le principe d’un rachat de crédit nanti reste le même que celui d’un rachat de crédit classique. Cependant, le type de financement (immobilier, consommation) ainsi que la nature des nouvelles garanties dépendent du montant total des prêts à regrouper et du profil emprunteur.