Le rachat de crédit continue de faire recette

Les taux d’intérêt des crédits ont historiquement fondu en 2004, ils ont atteint des niveaux jamais observés par le passé. Conséquence, le regroupement de crédit a connu une forte croissance l’année dernière et la tendance s’observe encore en ce début d’année.

Le rachat de crédits poursuit sa croissance

Qu’il soit immobilier ou à la consommation, le regroupement de crédit poursuit son envolée en ce début d’année 2015.

Pour profiter des conditions de financement exceptionnelles, de plus en plus d’emprunteurs, quel que soit leur profil, décident d’opter pour le regroupement de crédit. Un constat mis en avant et confirmé par l’Observatoire crédit logement/ CSA.

Selon l’Observatoire, le regroupement de crédits y compris le rachat d’un seul prêt représente désormais 20 % des demandes de crédit reçues par les prêteurs (banque et établissement de crédit).

Dans les détails, l’étude montre que les propriétaires endettés sont les plus représentés, puisque 70 % des opérations de regroupements de crédits concernent les crédits immobiliers.

Quant aux crédits à la consommation (prêt personnel classique, crédit renouvelable, prêt affecté…) ne concernent que 25 % des projets de regroupement de crédit.

Bien qu’elles restent marginales, l’Observatoire montre également une hausse de 5 % des demandes de rachat de crédit destinées aux professionnels.

Rachat de prêts : profiter des conditions actuelles de financement

Les conditions de financement ont été particulièrement compétitives en 2014 et les premières études statistiques de ce début d’année ne montrent aucun signe de retournement de la tendance.

Il est donc plus opportun de réaliser une opération de regroupement de crédits en ce moment afin de réduire le montant de ses mensualités.

De plus, tous les acteurs du marché du crédit confirment un assouplissement des critères de financement de rachat de crédits.

Ainsi certains profils emprunteurs autrefois délaissés, s’ils rassurent les prêteurs sur la régularité de leurs revenus et de leur capacité de remboursement, peuvent désormais prétendre au regroupement de crédits.

Pour le reste, comme tout projet de crédit, le financement d’un rachat de crédit dépend des critères traditionnels des banques et des établissements de crédit qui sont entre autre : taux d’endettement, comportement financier, situation professionnelle stable, etc...

En fait, avec les conditions actuelles de financement, tous les emprunteurs peuvent prétendre au regroupement de crédits. De plus, il n’est pas obligatoire de changer de banque pour faire baisser le montant de ses mensualités.


Simulateur rachat de crédit