Rachat de crédit : comment obtenir sereinement un financement ?

Baisse des taux d’intérêt, baisse de revenus, accident de la vie…, plusieurs motivations ont été évoquées par les emprunteurs souhaitant racheter leurs encours. Cependant, obtenir sereinement un financement implique d’être réaliste et méthodique.

Rachat de crédit : être réaliste pour éviter les mauvaises surprises

Certes, le regroupement de prêts promet une gestion simplifiée de ses finances ou une mensualité adaptée à son budget, mais comme toute opération bancaire, il est soumis à diverses conditions que doivent satisfaire les emprunteurs.

Comme, cette opération bancaire est devenue très sollicitée par les Français et très médiatisée par la presse, les banques se livrent à une concurrence rude pour attirer les emprunteurs.

Face à une multitude d’offres, le réalisme permet de bien définir son projet et de choisir l’offre la plus adaptée à son profil et à ses projets. Pour cela l’emprunteur doit :

D’abord, évaluer l’impact du regroupement de prêts sur ses finances en réalisant une simulation de rachat de crédit. Cette étude permet de pré-visualiser sa situation financière après un regroupement de prêts

Ensuite, estimer sa capacité de remboursement en réservant un minimum pour les imprévus. Cela permet de mieux établir son projet de regroupement de crédits.

Enfin, se fixer un objectif clair en fonction de sa capacité de remboursement et sa simulation de rachat de crédit (baisse de mensualité, demande de financement supplémentaire, améliorer son taux d’endettement…).

Être méthodique pour réussir son regroupement de crédits

Réussir sereinement un projet de regroupement de prêts peut impliquer d’être méthodique. Pour cela, l’emprunteur doit se documenter sur les aspects techniques du rachat de prêt et sur ses critères.

Être méthodique implique aussi d’avoir un objectif clair, de prendre le temps de bien préparer son dossier en collectant tous les éléments relatifs au projet de regroupement de crédits.

Un emprunteur méthodique doit pouvoir sélectionner le professionnel qui saura présenter et défendre son projet auprès de l’établissement financier le mieux adapté à son cas.

Cela implique de vérifier que l’intermédiaire bancaire est mandaté par la plupart des établissements de crédit, qu’il a une bonne réputation, qu’il est inscrit à l’ORIAS (organisme pour le registre des intermédiaires en assurance) ou encore qu’il est certifié ISO 9001 pour l’ensemble de ses services.

A savoir qu’il est possible de vérifier sur le site de l’ORIAS si un intermédiaire bancaire y est enregistré. L’emprunteur peut aussi regarder sur internet les témoignages de clients sur les forums.


Simulateur rachat de crédit