Rachat de crédit : la bonne affaire ?

La période actuelle est en principe propice pour un regroupement de crédits. Mais, avant de s’engager, il est important de regarder à la loupe les différents paramètres de cette solution.

S’assurer des avantages du rachat de crédit sur ses finances

Selon les différents observatoires, le taux d’intérêt moyen est à son plus bas historique. Mais, faut-il pour autant opter pour le regroupement de crédit ? Il est en effet tentant de réaliser une demande de rachat de crédit auprès d’un intermédiaire bancaire spécialisé en la matière.

De principe, regrouper ses crédits (immobilier et consommation) en un seul à taux inférieur permet de diminuer le coût de son prêt à l’habitat ou de réduire sa durée de remboursement. Mais pour qu’elle soit vraiment avantageuse financièrement, l’opération doit prendre différents paramètres en compte.

D’abord, la différence doit être importante (entre 0,5 et 1 point de base) entre le taux initial de son prêt et le nouveau taux proposé.

Cependant, l’opération peut être intéressante sur le plan de la gestion budgétaire même avec un écart moins important voire nul dans la mesure où l’emprunteur est en situation financière instable.

Ensuite, pour que le rachat de crédit soit bénéfique, le crédit (principalement immobilier) doit avoir été contracté il y a au moins 6 ans, puisque les intérêts sont remboursés pendant les premières années de remboursement (5 à 7 ans).

Enfin, le capital restant de l’ensemble de ses crédits regroupés doit être au minimum de 50 000 euros.

Les atouts du regroupement de crédits à la consommation

Le regroupement de crédits à la consommation (crédit renouvelable, prêt personnel, prêt voiture) permet d’obtenir un taux d’intérêt plus compétitif que ses taux initiaux. Par exemple, le taux d’un prêt renouvelable peut atteindre jusqu’à 20 % alors que celui d’un rachat de crédit dépasse rarement les 11 %.

Cette baisse des taux se traduit par plusieurs atouts. D’abord, elle permet de réajuster le montant de sa mensualité ; dans certains cas de réduire le coût total du capital restant des prêts.

Cette solution permet également de moduler la durée de remboursement de son crédit. En fait, l’emprunteur à la possibilité de réduire ou d’allonger la durée de son prêt.

A savoir : un rallongement de la durée de remboursement entraîne une diminution du montant de la mensualité. Mais en revanche, le coût global du prêt sera augmenté.

Dans la plupart des cas, le rachat de crédit est fait par le biais d’un autre organisme de crédit. Dans cette configuration, l’organisme prêteur peut exiger des frais dont le montant dépend de la nature des crédits et des différents contrats de prêt.


Simulateur rachat de crédit