Prêt étudiant : comment ? pour qui ? quel taux ?

Comme à l’accoutumée, avant chaque rentrée universitaire, les banques et les établissements de crédits proposent des offres de crédit aux étudiants. Cette année, les prêteurs affichent un taux record. Voici quelques détails sur ce type de crédit à la consommation.

Prêt étudiant : un financement souvent indispensable

A partir du 4 juillet, date du résultat du baccalauréat. Les admis doivent finaliser leur inscription dans une université, une école de commerce ou en prépa, mais aussi boucler leur budget.

Selon l’Observatoire national de la vie étudiante, le budget mensuel moyen d’un étudiant est de 681 euros provenant des aides publiques, des emplois précaire ou de la famille.

Sur ce montant de 681 euros, une bonne partie vient d’un crédit étudiant. En moyenne 2,5 millions d’euros sont prêtés à 300 000 étudiants chaque année.

Pour certains étudiants, le prêt est devenu indispensable pour financer leurs études. Bonne nouvelle pour ces étudiants puisque, le marché du prêt étudiant n’a jamais été aussi attractif. Les prêteurs proposent des taux d’intérêt compris entre 1 % et 2 %. Soit plusieurs points de moins qu’un prêt à la consommation classique.

Prêt étudiant : des conditions selon les profils emprunteurs

La principale condition pour prétendre à un crédit étudiant est d’être étudiant, c’est-à-dire, être inscrit dans une école prépa, une université ou une école de commerce.

Par ailleurs, comme dans le cadre d’un prêt classique, le montant du crédit et le taux proposé dépendent des profils emprunteurs.

Pour les futurs diplômés d’une école ou d’une formation de prestige comme le HEC, Polytechniques ou encore le master MONE à Amiens, les banques peuvent proposent des crédits à moins de 2 % jusqu’à 50 000 euros.

Pour les études courtes comme le BTS, le DUT ou la licence (formation bac + 3) et l’apprentissage, les banques proposent des taux allant jusqu’à 3,5 % pour un montant moyen de 15 000 euros, tout dépend de l’école ou de l’université de l’étudiant et de sa formation.

Crédit pour étudiant : des conditions particulières gratuites 

En général, le prêt étudiant bénéficie des conditions particulièrement avantageuses pour les étudiants emprunteurs.

Les prêteurs proposent une garantie d’un montant compris entre 0,20 % et 0,50 % couvrant  la perte d’autonomie, l’invalidité ou encore le décès.

Parmi, les conditions particulières de ce type de crédit, il y a la possibilité de débloquer les fonds en plusieurs fois. Par exemple au début ou à la fin de chaque année universitaire, cela permet de rembourser uniquement les fonds mis à la disposition de l’étudiant.

Un étudiant emprunteur a aussi la possibilité de décaler le remboursement de son prêt et de ne payer que les intérêts de son crédit tout au long de ses études.

 


Simulateur rachat de crédit