Les financements en rachat de crédit

Un nouveau prêt est mis en place dans le cadre d’un projet de regroupement de crédits. Cependant, lorsque de prêt de substitution porte sur plusieurs dizaines de milliers d’euros, chaque facteur à son importance. Passage en revue des différents types de regroupement de crédits.

Regroupement de prêts: un financement comme un autre

Comme indique son nom, le regroupement de crédit permet de regrouper des crédits immobiliers, crédits à la consommation (crédit de trésorerie, prêt personnel, découvert bancaire…), des prêts conventionnés (prêt à taux zéro, PAS, prêt d’honneur…)… en un seul prêt.

Ainsi, l’emprunteur n’a plus qu’un seul interlocuteur, une seule échéance pour rembourser tous ses encours rachetés.

Le regroupement de crédit est un financement personnel, il est remboursé mensuellement sur une durée déterminée dès le départ. Son taux qui peut être variable ou fixe ainsi que le montant des mensualités sont aussi connus à la signature du contrat de crédit.

A savoir que dans cette opération, le nouveau montant des échéances est généralement moins élevé que le total des anciens remboursements. En contrepartie, la nouvelle durée de remboursement est généralement plus longue.

Rachat de crédit : qui est éligible pour quel montant ?

Obtenir un regroupement de crédit (immobilier, consommation) n’est pas un droit. Chaque établissement prêteur est libre d’accorder ou de refuser le financement d’un projet de rachat de crédit à un emprunteur.

Des revenus de l’emprunteur à sa capacité de remboursement en passant par ses antécédents bancaires, la nature de ses crédits en cours ou encore son nouveau projet de financement. Plusieurs critères sont analysés par les banques et les établissements de crédits afin d’accorder un financement de rachat de prêts.

Cependant, tout tenant de crédit (immobilier, consommation) peut prétendre à un regroupement de crédit quelle que soit sa catégorie socioprofessionnelle (retraité, fonctionnaire, salarié du privé…) sous réserve de certaines conditions.

Quant au montant du financement, il dépend aussi de plusieurs facteurs comme le montant total des crédits à racheter, la capacité de remboursement de l’emprunteur, des potentielles garanties (hypothèque, cautionnement), du taux, de la nature des anciens emprunts et de la durée du nouveau crédit.

Rachat de crédit : les types de financement

Selon la législation en vigueur, il existe principalement deux types de financements pour un projet de rachat de crédit : Le regroupement de crédit à la consommation et le regroupement de crédit immobilier.

Regroupement de crédits à la consommation :

Ce type de financement est soumis aux codes de la consommation même si le montant total des prêts à regrouper et éventuel besoin de financement, dépasse 75 000 euros (plafond des prêts à la consommation).

En fait, lorsqu’un regroupement de crédits comprend un ou plusieurs prêts à l’habitat dont la part est inférieure à 60 %, le nouveau contrat de prêt est soumis à la législation sur les crédits à la consommation.

Regroupements de crédits immobiliers :

Ce type de regroupement de crédit est soumis aux codes de la consommation qui encadrent les prêts immobiliers même si le montant total (somme des crédits à regrouper, besoin de financement, divers frais…) ne dépasse pas 75 000 euros.

Dans ce type de financement, la part des crédits immobiliers doit être supérieure ou égale à 60 %. Ainsi, l‘opération est soumise à la législation sur les prêts immobiliers.


Simulateur rachat de crédit