Faut-il inclure un prêt bonifié dans un regroupement de crédit ?

Un crédit bonifié bénéficie d’une aide de l’Etat, il est accordé à un taux plus avantageux que ceux proposés et pratiqués sur le marché. Cependant, faut-il inclure ce type de financement dans un projet de rachat de crédit ?

Crédit bonifié : qu’est-ce que c’est ?

Par définition, un crédit bonifié est un crédit avec un taux d’intérêt particulièrement intéressant par rapport aux crédits bancaires classiques.

Les prêts bonifiés sont dans la plupart des cas, des crédits accordés par des organismes étatiques, les bénéficiaires de ce type de financement gagnent réellement de l’argent par rapport à un crédit bancaire.

Par ailleurs, on retrouve également sous l’appellation « prêt bonifié », les crédits accordés aux fonctionnaires, les crédits octroyés par les caisses de retraite ou encore les crédits accordés par les établissements étatiques comme EDF/GDF (lorsqu’un particulier réalise des travaux d’économie d’énergie). Certaines collectivités locales (région, département, ville…) peuvent aussi proposer des crédits bonifiés.

Quelques exemples de crédit bonifié

Les prêts bonifiés (immobiliers ou à la consommation) sont accordés à des conditions plus avantageuses que celles du marché grâce à l’aide de l’Etat. Il en existe plusieurs types.

  • Le crédit bonifié fonctionnaires : il s’agit d’un prêt conventionné et complémentaire d’un crédit à l’accession sociale.

Ce type de crédit doit être souscrit auprès du Crédit Foncier de France. A savoir qu’il est accordé pour l’achat de sa résidence principale, sa durée de remboursement varie entre 10 et 15 ans et son montant dépend du projet immobilier (surface, neuf ou ancien, zone géographique).

  • Le prêt bonifié EDF/GDF : c’est un crédit « affecté » complémentaire qui permet de financer des travaux d’amélioration au sein de son logement, d’aménagement, des travaux liés à l’acquisition d’un bien immobilier.

Ce prêt est aussi accordé par le Crédit Foncier. Les modalités (durée, montant) dépendent de la nature des travaux qui doivent être liés à la climatisation, à l’électricité, au gaz

  • Le crédit bonifié accordé par les collectivités locales : ce sont aussi des crédits complémentaires (consommation et immobilier). Le montant, la durée et le taux de ces prêts varient en fonction des critères d’attribution fixés par chaque collectivité.
  • Le prêt bonifie mutuel : il s’agit d’un crédit (immobilier et consommation) accordé par les mutuelles et les caisses de retraite. Le principe est simple, en contrepartie de leurs cotisations, les assurés peuvent bénéficier d’un crédit à taux compétitif.

Le rachat de prêts bonifiés est-il intéressant ?

L’attractivité d’une opération de regroupement de crédit dépend de plusieurs éléments tels que : les pénalités de remboursement anticipé, la perte éventuelle d’avantages fiscaux, les garanties, l’écart entre les taux, l’ancienne et la nature des prêts.

Par ailleurs, il existe un grand nombre de raison pour faire un regroupement de crédit et chaque emprunteur peut avoir une ou plusieurs raisons particulières.

Inclure un crédit bonifié dans un projet de rachat de crédit dépend donc de la situation financière de l’emprunteur et de son projet.

Dans tous les cas, ces prêts bonifiés et conventionnés sont éligibles au rachat de crédit et ne sont pas soumis à des pénalités de remboursement anticipé.


Simulateur rachat de crédit