Crise : la France perd son dernier AAA

Après Standard & Poor’s et Moody’s, L’agence de notation Fitch Radtings vient d’abaisser la note de la dette Française d’un cran, il s’agissait du dernier « Tripple A »

Crise de la dette : Fitch retire son dernier triple A à la France.

Après plusieurs mois de négociations et de rumeurs, l’agence de notation Fitch Radtingd a officiellement retiré à la France son dernier triple A.

Le triple A est la meilleure notation financière qui permet d’emprunter à bas coût sur le marché financier.

Logiquement, la dégradation de cette note pourrait entrainer une augmentation des taux auxquels la France finance ses emprunts.

Perte du AAA, quels risques pour la France ?

Pendant longtemps, la France a emprunté à moins de 3 % sur les marchés financiers grâce à son triple A, en effet, quand un Etat bénéficie de cette note, il est considéré que les marchés peuvent lui prêter sans risque.

Avec sa nouvelle note AA+, la France va donc s’endetter à des taux d’intérêts plus élevés d’environ 3.5 % voire 4 % dans les mois à venir.

Cette notation va rapporter de nouveaux changements dans la politique de rigueur que mène le gouvernement, car la dépense publique sert à payer les intérêts de la dette.

Autrement dit, le gouvernement pourrait demander aux Français des efforts supplémentaires en termes d’impôt et dépenses publiques.


Simulateur rachat de crédit