Le crédit immobilier soutient le marché du crédit

Grâce aux taux d’intérêts immobiliers historiquement bas, le prêt à l’habitat est devenu l’un des principaux produits financiers en France, soutenant ainsi le marché du crédit.

Crédit : la production des prêts immobiliers a augmenté

Selon les données de la banque de France, le mois dernier, l’encours des crédits immobiliers a enregistré une hausse de 3 % sur un an. La production de ce type de prêt est estimée à 828 milliards d’euros et le total des prêts de trésorerie a baissé de 0,2 %  à 143 milliards d’euros.

Sur le mois d’août, l’encours des crédits immobiliers s’élève à 9,3 milliards d’euros contre 3,8 milliards pour les prêts à la consommation.

La tendance des prêts immobiliers par rapport aux crédits à la consommation est particulièrement différente, mais elle s’explique en grande partie par l’évolution des taux d’intérêts immobiliers.

En fait, les taux d’intérêts moyens des prêts nouveaux  à l’habitat resteront en baisse, tant que les taux des OAT 10 ans de la France resteront bas et que la BCE continuera sa politique de relance avec des taux directeurs quasi nuls.

Selon la banque de France, cette logique concerne tous les types de crédits à l’habitat (long et moyen terme, fixe ou variable).

Néanmoins, les taux d’intérêts des crédits à la consommation et les découverts augmentent sensiblement depuis plusieurs mois.

Regroupement de crédit immobilier : autre soutient du marché du crédit

Selon les récentes statistiques, les taux d’intérêts immobiliers sont encore en baisse. La tendance ouvre encore de nouvelles opportunités de regroupement de crédit immobilier.

Dans un marché de crédit (immobilier et à la consommation) qui tourne à bas régime depuis plusieurs années malgré les divers plans de relance, les tenants des crédits « immobiliers » profitent mois après mois des conditions et des taux exceptionnels pour un regroupement de prêts immobiliers.

A savoir que les opérations de regroupement de crédit immobilier ont connu une première hausse en 2010, mais c’est en 2013 que cette opération financière s’est envolée.

Par ailleurs, sur le marché du crédit, l’année 2014 est caractérisée par des taux d’intérêts très attractifs. En août, le taux d’intérêt moyen était à 2,68 % selon l’Observatoire Crédit Logement CSA, un nouveau record depuis les années 1940.

Cette tendance baissière des taux a relancé l’intérêt des propriétaires encore endettés de revoir les conditions de leurs crédits immobiliers et leurs autres encours (prêt à la consommation, crédit personnel).

Malgré des conditions d’octroi très strictes, les opérations de regroupement de crédit semblent avoir le vent en poupe, ce qui soutient fortement le marché du crédit.


Simulateur rachat de crédit