Crédit immobilier : les Français reprennent confiance

Les Français, toutes classes sociales confondues, reprennent goût au crédit immobilier pour acheter une résidence principale comme pour l’investissement locatif, mais aussi pour faire racheter leurs encours.

Faut-il souscrire un prêt immobilier maintenant ?

Inédit, historique ou encore exceptionnel, les professionnels (prêteur et intermédiaire bancaire) ainsi que les médias ont utilisé différents adjectifs pour qualifier le niveau des taux d’emprunt immobilier.

Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux ont encore baissé en mars 2015, la moyenne est désormais à 2,2 %.

Certes, cette tendance baissière est à relativiser compte tenu du taux d’inflation très bas, mais elle n’en demeure pas moins une opportunité pour ceux qui souhaitent acquérir un bien immobilier et pour les emprunteurs souhaitant racheter leurs encours.

Des taux d’intérêt attractifs à la volonté des banques de prêter, tous les facteurs semblent indiquer que le climat est favorable aux emprunts immobiliers. Cependant, pour en bénéficier, il est nécessaire de suivre quelques règles.

D’abord, faire jouer la concurrence en faisant appel à un intermédiaire bancaire qui a accès aux offres de différentes banques

Ensuite, éviter de solliciter un prêt à l’habitat avec plusieurs crédits sur le dos (personnel, voiture, renouvelable…)

Enfin, proscrire autant que possible les découverts bancaires dans les mois qui précèdent la mise en place du projet de prêt immobilier.

Le climat est favorable au rachat de prêt immobilier

Dans la conjoncture actuelle caractérisée par les taux d’emprunts exceptionnellement bas et des conditions de financement favorables, il peut être intéressant de faire racheter son emprunt immobilier.

Depuis début 2013, les taux d’intérêt sont en chute constante. A ce jour, il est possible d’obtenir un financement immobilier avec un taux moyen de 2,20 % selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA  contre plus de 4 % début 2012.

Pour les propriétaires ayant souscrit leurs encours il y a quelques années, le climat semble favorable à un projet de rachat de prêt. Cependant, cette opération bancaire est soumise à divers critères que doivent satisfaire les emprunteurs. Autrement dit, le rachat de prêt nécessite un dossier bien constitué.

Par ailleurs, il faut reconnaître que le crédit immobilier et le regroupement de crédits immobiliers sont soumis à peu près aux mêmes critères de financement. Les prêteurs cherchent en priorité des emprunteurs ayant une situation financière et professionnelle stable (CDI, fonctionnaire) avec des revenus suffisants pour faire face aux échéances.

Pour un regroupement de crédits, les banques demandent aussi les trois dernières fiches de paie, les trois derniers relevés de compte, dans certains cas, l’emprunteur doit remplir un questionnaire médical.

A savoir que ces critères de financement dépendent des établissements prêteurs et peuvent varier d’un emprunteur à l’autre.


Simulateur rachat de crédit