Le crédit à la consommation progresse en mars

Selon les données publiées par l’association Française des sociétés financières (ASF), le crédit à la consommation enregistre une hausse de 1,5 % en mars.

2014, une année de reprise pour le prêt à la consommation ?

Après deux années de baisse, le crédit à la consommation semble être sur la voie de la reprise et la hausse du mois de mars ne fait que confirmer cette tendance.

Désormais, tout laisse à croire que la courbe du prêt à la consommation est sur le point de s’inverser. En fait, depuis le début de l’année, l’activité des crédits à la consommation accordés aux particuliers a augmenté de 1,2 % selon l’ASF.

A première vue, l’activité fait l’état d’une légère progression, mais reste largement inférieure par rapport au niveau haut atteint en septembre 2008.

Hausse du crédit à la consommation : détails

En mars, la production totale des prêts à la consommation atteint plusieurs milliards d’euros selon l’ASF.

Dans le détail, le financement de voitures neuves a progressé de 11,1 % par rapport à mars 2013 et s’élève désormais à 522 millions d’euros.

Néanmoins, le financement de biens d’équipement du foyer a baissé de 5,8 % en mars et 10 % sur les trois premiers mois de 2014, sa production s’élève à 678 millions d’euros.

Le prêt renouvelable à également régressé de 1,1 % à 2,63 milliards d’euros, les prêts personnels ont aussi baissé de 0,6 % en mars, mais leur montant a progressé de 3,2 % sur le premier trimestre 2014 à 2 778 milliards d’euros.

Crédit à la consommation : des taux en baisse

Depuis plusieurs mois, force est de constater que les taux des crédits à la consommation sont en baisse par rapport à l’année dernière.

Les taux d’intérêt étant au plus bas, il est de plus en plus tentant de souscrire un prêt à la consommation pour acheter un véhicule, financer un projet ou réaliser des travaux d’aménagement ou de rénovation.

A ce jour, il est facile de décrocher un crédit conso classique autour de 6 %, mais avec la conjoncture actuelle, il est possible de trouver beaucoup mieux. Voici deux pistes.

  • Opter pour les promotions : pour un emprunt jusqu’à 6 000 euros sur deux ou trois ans, on peut obtenir des taux aux alentours de 3,50 % en traquant les promotions des établissements de crédits.
  • Choisir des crédits affectés si possible : pour l’achat d’un véhicule ou la réalisation des travaux d’aménagement, les meilleures offres sont celles proposées par les prestataires. A titre d’exemple, des fournisseurs d’énergie proposent des prêts d’isolation, d’achat d’une nouvelle chaudière ou de changement de fenêtre… autour de 4 %.

Simulateur rachat de crédit