Le crédit à la consommation poursuit sa progression

Selon l’association des sociétés financières (ASF), le prêt à la consommation a enregistré une progression au deuxième trimestre 2014 par rapport à 2013.

Crédit à la consommation : une hausse confirmée par la banque de France

Au second trimestre 2014, la croissance des prêts à la consommation redevient positive en France selon la banque de France.

Dans le rouge depuis 2012, le taux de croissance des prêts à la consommation est repassé dans le vert au deuxième trimestre 2014.

A savoir qu’en juillet 2012, ce dernier était tombé en zone rouge pour atteindre un plus bas historique (-2,6 %) en mai 2013.

Selon les données de la banque de France, l’encours global des prêts à la consommation s’est fixé à 144 milliards d’euros à la fin du deuxième trimestre, soit une hausse de 0,64 %.

Par ailleurs, cette légère hausse ne concerne pas tous les types de prêts à la consommation. Avec 85 milliards d’encours, les crédits amortissables représentent plus de la moitié de l’ensemble des crédits à la consommation, soit une hausse de 1,7 % par rapport à 2013. Quant aux prêts renouvelables, les encours chutent de près de 8 % sur un an.

Prêt à la consommation : la hausse portée par les prêts personnels

Pour la banque de France et pour l’association des sociétés financières (ASF), la production des prêts à la consommation a poursuivi sa progression en juillet avec une légère hausse de 2 % par rapport à la même période de 2013.

Cependant, malgré une hausse progressive depuis le début de l’année, le niveau d’activité continue d’être faible. En juillet, la production de crédit cumulée sur les 12 derniers mois est nettement inférieure (-22 %) par rapport au point haut de septembre 2008.

Par ailleurs, le volume des prêts à la consommation accordés en juillet a atteint 3,27 milliards d’euros, cette tendance est principalement portée par la hausse des demandes des prêts personnels.

En juillet 2014, la production des crédits personnels a enregistré une hausse de 11 % par rapport à juillet 2013.

En revanche, les prêts à la consommation pour le financement de biens d’équipement du foyer (meuble, électroménager, déco…) ont reculé de 6 % en juillet sur un an.

Les financements d’automobiles neuves, par location ou par crédit, se sont aussi contractés de 1,2 % en juillet surunan.


Simulateur rachat de crédit