Budget : l’impôt à la source

Le gouvernement songe dans le cadre de sa réforme fiscale à prélever l’impôt sur le revenu directement à la source, c’est-à-dire sur la fiche de paie.

Concept de l’impôt prélevé directement à la source

Le gouvernement souhaiterait fusionner la CSG (contribution sociale généralisée) et l’impôt sur le revenu afin de simplifier la fiscalité. Ce système fait appel à un tiers payeur  pour le prélèvement : la banque ou l’employeur.

Atouts :

  • La contribution est immédiate et rapide, le salarié n’a plus besoin de déclarer ses revenus annuels.
  • En cas de perte de travail, l’imposition est aussitôt ajustée, elle ne se base pas sur les revenus de l’an passé.

Limites :

  • Les syndicats de salariés s’opposent à cette mesure car elle permettrait à l’employeur d’avoir accès à la situation financière de ses salariés.
  • La fusion avec la CSG semble très compliquée, un travail lourd et nécessitant plusieurs années de mise en place.

Impôt à la source : action directe sur le budget des ménages

Le prélèvement de l’impôt sur le revenu aurait pour conséquence directe une modification de consommation des ménages. Avec un prélèvement mensuel supplémentaire, le revenu net sera revu à la baisse, ce qui engendre une baisse du pouvoir d’achat.

De nombreux ménages ont recours à des emprunts pour payer leurs impôts chaque année, d’autres ont déjà un budget très serré qui ne permettrait pas l’ajout d’un prélèvement supplémentaire. L’unique recours serait de réduire d’autres charges comme les mensualités de crédits avec la solution de regroupement de crédit.

Cette mesure est encore au stade d’idée, les mois voir les années à venir nous apporteront plus d’informations à ce sujet.


Simulateur rachat de crédit