La baisse du marché automobile en France

Alors que le slogan de produire et consommer français devient de plus en plus courant dans différents débats, le marché de l’automobile continue sa chute depuis le début de l’année 2012.

Baisse des ventes d’auto : les chiffres

Avec la fin de la prime à la casse, les professionnels de l’automobile s’attendaient surement à une baisse de leur activité dans les premiers mois de l’année 2012. Cette prime dite à la casse avait permis aux professionnels de rééquilibrer artificiellement le marché de l’automobile et de faire face à la crise de la zone Euro.

Le premier trimestre 2012, les ventes des voitures neuves des deux grands constructeurs français ont reculé de plus de 30% en France. Cette baisse va malheureusement au-delà de la France, les ventes de Renault ont baissé de 24% et ceux de PSA enregistrent un recul de 15% dans l’Union européenne.

En difficulté financière depuis plusieurs mois, PSA réalise une performance négative de 33,2% en mars et de 30.3% au premier trimestre 2012, le groupe au losange (Renault) enregistre une baisse de 29,8 % en mars et de 30,2% sur le trimestre. Sur les trois premiers mois de l'année, les constructeurs tricolores ne détiennent plus que 53,1% de part de marché contre  59,5% sur la même période en 2011.

Automobile : le  rôle de la concurrence

La baisse des ventes des voitures neuves ne concerne pas que les constructeurs français, le phénomène touche presque toutes les autres marques à l’exception de certaines marques telles que Mercedes, Hyundai ou BMW…

Contrairement aux marques françaises, les constructeurs allemands enregistrent une hausse de 3,4% en mars 2012, ce chiffre confirme la domination des marques allemandes en Europe. Dans l’Union européenne, le marché de l’automobile a pourtant progressé de 1,3% au premier trimestre, profitant ainsi à la suprématie des marques allemandes telles que Volkswagen, Mercedes, BMW, Audi et Porsche.

Rachat de prêt auto : une solution simple

Les délocalisations et autres prestations supplémentaires ne sont pas les mêmes entre les marques françaises et la concurrence. Pour être plus compétitifs, ces groupes seront obligés de changer certains aspects financiers et devront mettre en place des plans sociaux voir des licenciements.

C’est une très mauvaise nouvelle pour l’industrie et l’économie française et aussi pour la sous-traitance. Si vous avez souscrit un crédit auto avec une mensualité qui n’est plus adaptée à votre situation, sachez que vous pouvez faire un rachat de crédit auto.

Cette opération permet de solder votre prêt voiture et de mettre en place un nouveau crédit avec une mensualité qui répond mieux à votre situation. La première étape consiste à réaliser une simulation de rachat de credit afin d’avoir une idée des effets de cette solution.


Simulateur rachat de crédit