La croissance devrait repartir

Selon l'enquête mensuelle de conjoncture (octobre 2006) publiée par la Banque de France, la croissance devrait atteindre 0,6 % au quatrième trimestre 2006.

Alors que sur le troisième trimestre 2006, la croissance a été nulle selon l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE), la banque de France mise sur une reprise de la croissance au dernier trimestre.

Celle-ci serait de 0,6 % du Produit Intérieur Brut (PIB). Dans les détails, le secteur industriel affiche une belle santé qui se traduit par un niveau élevé de commandes, une hausse des prix. La situation actuelle laisse donc augurer un excellent début d'année 2007.

Seul le secteur automobile, actuellement en proie à une certaine morosité, devrait continuer à souffrir d'un tassement de son activité. Le secteur des services marchands bénéficie, quant à lui, d'une conjoncture favorable avec une demande soutenue et des prix stables. A la faveur du pic enregistré au deuxième trimestre (+ 1,2 %), la croissance devrait donc atteindre 2 points sur l'année 2006. En savoir plus sur l'économie française.


Simulateur rachat de crédit