Crise de la dette Européenne : quelles conséquences ?

Depuis sa création, l’Union Européenne occupe la première place économique et financière du monde, avec ses différentes politiques communes, l’union Européenne traverse une crise économique et financière sans précèdent.

Les causes de la crise Européenne

La solidarité économique de l’union Européenne est en train de devenir sa principale faiblesse, évidemment les pays membres de la zone Euro n’ont pas la même gravité ni les mêmes causes de la crise. En effet, quelques pays menacés de défaut de paiement comme la Grèce, le Portugal et l’Irlande menacent la stabilité et la solidarité économique au sein de la zone Euro.

Ces trois pays bénéficient aujourd'hui d'un programme d'aide spéciale de l’union Européenne, l'objectif est d'empêcher ces pays d'emprunter sur les marchés de la dette à des coûts importants par rapport à leurs capacités de remboursement.

Les pays de la zone Euro sont toujours considérés comme viables par les investisseurs. C'est leur union qui fait leur force et ils peuvent toujours emprunter à des taux compétitifs, ces pays traversent une crise économique et sociale sans précèdent.

Les causes de cette crise sont multiples et varient d’une nation à une autre : la non-maîtrise des dépenses publiques qui a fortement augmentée la dette publique, la faiblesse du taux de croissance qui touche l’ensemble des pays membre de l’union, les délocalisations incontrôlées, une politique adaptée pour réguler le système bancaire et financier…

Conséquences de la crise sur les Français

En effet  la crise touche déjà l’Italie qui est la troisième force économique de l’union Européenne. Dans la mesure où la situation ne s’améliore pas dans les pays menacés, la crise risque d’atteindre les autres pays de la zone Euro, particulièrement les pays fortement endettés tels que la France.

Dans la conjoncture actuelle ou certains pays de la zone Euro ne peuvent plus rembourser leurs dettes, cela augmente le risque de contagion pour d’autres pays de la zone euro c’est-à-dire que si un pays a des difficultés dans sa dettes publique il se retrouve immédiatement impacté, c’est le cas de l’Italie, le suivant c’est la France et ensuite l’Allemagne.

En ce sens le gouvernement Français adoptera une politique d’austérité et de rigueur dans ses dépenses publiques. Cela signifie aussi : augmenter les impôts, la TVA, les charges sociales,  la diminution de l’indemnité de chômage, du SMIG…

Comment faire face financièrement à la crise ?

A l’heure où la crise menace tous les pays de la zone euro et indirectement les Européens, il est capital d’adopter une solution financière pour y faire face.

Si vous avez contracté plusieurs crédits, les différentes mensualités peuvent compliquer la gestion de votre budget.

En regroupant tout ou une partie de vos crédits, vous optez pour une seule mensualité réduite, sur une durée de remboursement réétudiée et un taux d’endettement réduit.

Essayer dès maintenant gratuitement et sans engagement la simulation rachat de crédit, le résultat est rapide.


Simulateur rachat de crédit