Les transactions par mobile encouragées par la BCE

Les transactions par mobile encouragées par la BCE

La Banque centrale européenne autorise de lier un compte bancaire à un numéro de téléphone. En liant l’identifiant IBAN à un numéro de mobile, la BCE souhaite accélérer les procédures de transferts de fonds en réduisant l’opération de 24 heures à quelques secondes.

L’IBAN va-t-il disparaître du paysage bancaire ?

Bien qu’ils n’en aient pas tous conscience, le numéro IBAN suit constamment les clients bancaires. Présent sur leurs relevés de compte, il est requis pour effectuer des virements bancaires. L’IBAN ou International Bank Account Number est l’identifiant de chaque usager bancaire. A l’instar, d’une plaque d’immatriculation d’un véhicule, ce numéro permet d’identifier le titulaire d’un compte en banque. Grâce à cette norme internationale, les transactions peuvent être authentifiées dans le monde entier.

Relativement compliqué à retenir, l’IBAN n’est pas pratique à utiliser au quotidien. Un autre numéro, lui, fait l’unanimité parmi les usagers : le numéro de téléphone. Afin de faciliter les paiements, ce dernier devrait peu à peu remplacer l’identifiant bancaire. En pratique, en faisant correspondre un compte en banque à un numéro de mobile, les transferts de fonds pourront se faire instantanément à l’aide des coordonnées téléphoniques.

Quelques secondes suffiront pour opérer un transfert de fonds

Les particuliers auront ainsi la possibilité d’opérer plus facilement des transactions à l’aide de leur smartphone. A l’horizon 2018, les échanges seront facilités au sein de l’Europe puisque ce projet a reçu l’aval de la Banque centrale européenne. Le procédé de paiement par mobile n’est pas nouveau. Bon nombre de Fintech se sont positionnées sur ce secteur. Cependant les applications disponibles ne sont pas toutes jointes à un compte en banque.

A l’heure où ce procédé se répand outre-Atlantique, la BCE souhaite, d’une certaine manière, régulariser les applications existantes sur le marché et les inciter à opérer au niveau européen. L’objectif de la banque centrale est de rendre les transferts de fonds opérationnels en une poignée de secondes d’ici l’automne 2017. Pour indication, le mandat SEPA utilisé jusqu’alors nécessite une journée ouvrable pour finaliser l’opération.

A terme, les smartphones devraient occuper davantage de place dans le quotidien des consommateurs.