Les taux bas parmi les principales raisons d’achat immobilier

Les taux bas parmi les principales raisons d’achat immobilier

Les taux très attractifs des crédits immobiliers motivent les décisions d’achat dans le neuf et dans l’ancien. L’accession à la priorité demeure la principale décision d’achat.

Les acheteurs dans le neuf et dans l’ancien n’ont pas les mêmes priorités

Les Français ont de multiples raisons d’investir dans la pierre. Si pour certains il s’agit d’un véritable projet de vie, il s’agira pour d’autres d’anticiper le futur et de construire un patrimoine. Une récente étude commandée par un site de petites annonces immobilières vient d’établir le classement des différentes motivations d’achat des Français. Tout d’abord, il faut noter que l’ordre des raisons d’achat varie en fonction de la nature du bien. En effet, les acheteurs dans le neuf n’ont pas les mêmes motivations que ceux qui investissent dans l’ancien.

Car si le souhait de devenir propriétaire prime pour l’immobilier neuf avec 53 %, cette raison obtient 39 % chez les acheteurs dans l’ancien. Ces derniers argumentent principalement leur décision d’achat par l’attractivité des taux rencontrés ces derniers mois. Il s’agit de leur premier critère de décision à 56 %.

Dans les deux cas de figure, l’envie de vivre dans un logement mieux adapté arrive en troisième position avec 37 %.

Les évolutions professionnelles et les changements dans la vie personnelle complètent ensuite le tableau pour les acquéreurs dans l’immobilier neuf tandis que dans l’ancien, les acheteurs préfèrent davantage jouir des prix actuels du marché.

Les prêts à taux zéro n’intéressent pas autant tous les emprunteurs

Enfin, les deux profils emprunteurs se retrouvent sur l’ordre des trois derniers critères. A savoir, la réception d’une somme d’argent permettant de verser un apport, la confiance dans l’avenir et les dispositifs d’aides gouvernementales. Bien-sûr, les proportions des résultats ne sont pas les mêmes pour les deux types d’acheteur. A l’image du recours aux aides gouvernementales, qui récoltent 11% de votes dans le neuf et seulement 2 % dans l’ancien.

Le marché de l’immobilier neuf intéresse davantage les jeunes emprunteurs qui peuvent ainsi bénéficier du prêt à taux zéro. Le PTZ est un coup de pouce gouvernemental qui prend en charge une partie du financement immobilier dont le remboursement peut être différé. Ce prêt sans intérêt peut également permettre de financer les travaux de rénovation d’un bien ancien si ceux-ci représentent au moins 25 % du coût total de l’opération.

Au regard des taux bas qui ont toujours cours durant le premier trimestre 2017, il se peut qu’ils continuent d’être le premier déclencheur d’un acte d’achat immobilier dans les mois à venir.