Le selfie, futur moyen de paiement en France

Le selfie, futur moyen de paiement en France

Le réseau Mastercard lance en Europe le règlement par selfie. A l’aide de son smartphone, le consommateur valide son paiement en se photographiant. La France ne fait pas encore partie des 11 pays européens concernés par cette nouvelle technologie.

Limiter les risques de fraude grâce à la biométrie

Le numérique n’en finit plus de révolutionner les pratiques commerciales. L’arrivée de la carte bancaire au cours des années 60 avait déjà bouleversé les habitudes des consommateurs. Aujourd’hui, c’est le téléphone portable connecté qui est sollicité pour régler des achats. Les principaux constructeurs de smartphone ont tous mis en place leur propre solution de paiement.

Le réseau de paiement Mastercard innove encore en proposant la validation de paiement par selfie. Actuellement, un consommateur qui souhaite authentifier sa transaction doit attendre de recevoir un code de validation par SMS. Or, les usages ont démontré que cette procédure présentait une faille de sécurité. En effet, des pirates informatiques ont trouvé le moyen de détourner le numéro de destination du code.

Avec le nouveau service Selfie Pay, le réseau international utilise la biométrie pour authentifier davantage le client d’une boutique en ligne. En pratique, pour valider son achat, le consommateur devra photographier son visage.

En utilisant le faciès des usagers, la firme américaine entend limiter les risques de fraudes. Une personne essayant de valider un paiement à l’aide d’une carte de paiement volée aurait plus de difficultés à outrepasser cette nouvelle mesure de sécurité. Pour empêcher les voleurs d’accomplir leur méfait en utilisant une photo, l’application requiert de cligner des yeux devant son téléphone durant la prise du selfie.

Une arrivée en France en 2017 ?

Cependant l’usage d’une donnée biométrique soulève des inquiétudes au regard de la collecte de données personnelles. La société éditrice du système précise qu’aucune photo n’est sauvegardée dans ses serveurs. Les images lui sont transmises sous forme de code informatique. La firme serait alors dans l’incapacité de reconstituer un visage.

Le système d’abord testé en Amérique du nord et aux Pays-Bas vient d’être déployé dans 11 pays d’Europe : Belgique, Allemagne, Autriche, Danemark, Hongrie, Norvège, Espagne, Finlande, Suède, République Tchèque et Royaume-Uni.

D’autres nations verront arriver ce système de paiement au cours de l’année prochaine. La France pourrait alors être concernée par l’arrivée du Selfie Pay.


Simulateur rachat de crédit