Diminuer mes mensualités jusqu'à -60%

Diminuer mes mensualités jusqu'à -60%

Financer mes projets grâce au rachat de crédit

Financer mes projets grâce au rachat de crédit

Réussir sa renégociation de crédit immobilier en 2016


Réussir sa renégociation de crédit immobilier en 2016

La baisse des taux d'emprunts incitent de nombreux foyers français à renégocier leur crédit avec leur banquier. Voici quelques pistes pour bien négocier avec son conseiller financier.

La révision du taux, intéressante mais pour qui ?

Pour les emprunteurs ayant souscrit un prêt immobilier entre 2008 et 2014, l 'économie réalisable grâce à la révision de leur taux d'emprunt peut atteindre une somme considérable. En effet, s'ils ont souscrit à un prêt à un taux de 3,20 % dans ces années, les taux du premier trimestre 2016 pourraient leur permettre d'économiser environ 25 000 euros (ou plus) selon le capital initial emprunté.

Cependant, il n'est pas toujours très intéressant de renégocier son taux. Les études statistiques menées par les observatoires de crédits montrent qu'il faut que l'écart entre le taux d'origine et le taux actuel soit supérieur à 1 point pour la même durée. Dans ce cas, une renégociation est envisageable puisque l'emprunteur n'aura « rien à perdre » à solliciter son banquier.

De plus, il faut que la durée du crédit restant à rembourser soit relativement longue, en moyenne 10 ans et que le capital restant dû soit supérieur à 50 000 euros.

Comment convaincre son banquier

Tout d'abord, l'emprunteur doit contacter son conseiller financier afin de savoir s'il est ouvert à la révision du taux. Celle-ci n'est pas un droit et ce dernier reste libre de la refuser. Une renégociation de crédit engendre des frais de dossier. Pour éviter les mauvaises surprises, demandez des renseignements sur ce point et n'hésitez pas à demander leur suppression.

Pour convaincre son banquier, il faut insister sur deux points : une situation professionnelle stable voire meilleure que lors de la souscription du prêt initial et le fait qu'un remboursement anticipé soit encore avantageux (selon la durée du crédit restante).

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, montrez que vous êtes un bon payeur des mensualités de votre crédit actuel. Rappelez également les autres produits bancaires auxquels vous avez souscrit dans l'établissement: livrets d'épargne, assurances ou même les livrets des enfants qui sont de futurs clients potentiels.

Les autres solutions pour baisser ses mensualités

En cas de silence de la part de votre banquier, n'hésitez pas à vous tourner vers la concurrence et envisager une autre opération : le rachat de crédit. Pour cela, prenez contact avec un intermédiaire en opération de banque qui vous indiquera le meilleur financement possible.

Enfin, une bonne renégociation passe également par la révision du taux de l'assurance emprunteur.

/images/pages/redacteurs/Gueladjo.jpg

À propos de Gueladjo Toure

Responsable Webmarketing - Gueladjo est webmarketer, c'est avant tout un spécialiste des sujets très techniques en rapport avec l'économie, la finance et le crédit.