Diminuer mes mensualités jusqu'à -60%

Diminuer mes mensualités jusqu'à -60%

Financer mes projets grâce au rachat de crédit

Financer mes projets grâce au rachat de crédit

Réaliser des économies avec un rachat de crédit immobilier


Réaliser des économies avec un rachat de crédit immobilier

Renégocier ou faire racheter son crédit sont des solutions bancaires qui permettent d’abaisser les taux d’intérêt d’un prêt. A la clef, ces opérations peuvent faire économiser des milliers d’euros.

Renégocier ou faire racheter un emprunt immobilier

La chute des taux des prêts immobiliers profite à tous les Français qu’ils soient propriétaires ou non. En effet, avec une moyenne des taux à  1,55 % au mois de juillet, la période est propice aux acquisitions immobilières.

Si cela bénéficie aux primo-accédants en recherche active d’un bien, il peut en être de même pour les emprunteurs en cours d’accession à la propriété. En effet, pour espérer réaliser une économie sur leur opération financière, les emprunteurs disposent de deux options : la renégociation ou le rachat de crédit.

La renégociation d’un crédit immobilier se déroule entre un emprunteur et son organisme de prêt. Il s’agit en général de son établissement bancaire. Les analystes financiers s’accordent à dire qu’une renégociation est intéressante lorsque l’écart entre le nouveau et l’ancien taux est supérieur à 1 point.

En revanche, si le banquier n’est pas ouvert à la renégociation, il est possible de s’adresser à un autre établissement de prêt, il s’agit alors d’un rachat de crédit.

Réduire la durée d’un prêt à l’habitat

Prenons l’exemple d’un propriétaire qui a emprunté, en 2012, pour investir dans l’immobilier défiscalisé. En réalisant deux emprunts combinés, l’un à 2,10 % sur 12 ans et l’autre à 2,75 % sur 20 ans, cet emprunteur a pu financer son projet à hauteur de 170 000 euros.

En 2015, les taux d’intérêts des prêts à l’habitat ont entamé leur descente. Cet emprunteur a donc décidé de s’intéresser au rachat de crédit. En passant par un courtier en banque, il s’est vu proposer la réunion de ses deux emprunts au taux de 1,75 %.

Avec cette opération, l’investisseur a réduit de deux ans et demi la durée des remboursements. Il a donc économisé 30 000 euros. Cependant, pour réaliser une telle opération, il est parfois nécessaire de changer de banque. Une simple formalité au regard de l’économie réalisée.

Dans ce cas pratique, l’emprunteur a choisi de ne pas réduire le montant des mensualités ce qui lui a permis de ne pas allonger la durée du prêt. Il faut garder à l’esprit que des frais sont afférents au rachat de crédit : frais de dossier, frais d’hypothèque et pénalités de remboursement anticipé, entre autres.

En conclusion, si la renégociation ou le rachat de crédit présentent des avantages financiers, il faut veiller à ce que leurs réalisation soient rentables au regard des frais engendrés. De plus, renégocier ou faire racheter un prêt est intéressant durant les premières années de remboursement.

/images/pages/redacteurs/Gueladjo.jpg

À propos de Gueladjo Toure

Responsable Webmarketing - Gueladjo est webmarketer, c'est avant tout un spécialiste des sujets très techniques en rapport avec l'économie, la finance et le crédit.