Rachat de crédit : volume record en août 2016

Selon les récentes statistiques de la Banque de France, le volume des opérations de rachat de crédit a atteint 11,48 milliards d’euros en août 2016, dépassant ainsi les 11,25 milliards d’euros constatés en un an plutôt.

Le montant cumulé des rachats de crédit a atteint un record en août 2016

D’après les chiffres publiés par la Banque de France, le nombre de crédit immobilier a considérablement progressé en août 2016. Le taux de croissance annuel des prêts aux particuliers (immobilier, consommation) a augmenté de 4 %.

Les principales raisons de cette tendance sont entre autres la baisse continue des taux d’intérêt et la concurrence féroce que se livrent les établissements bancaires, détaille la Banque de France dans son rapport. Ainsi la production de nouveaux financements immobiliers a enregistré une croissance de 3,7 % en août et le montant total a atteint 23 milliards d’euros, contre 14,2 milliards en mars 2016.

Quant ’aux opérations de rachat de créance, elles ont représenté 49,9 % de la production des prêts à l’habitat. Certes, cette proportion a déjà été plus importante, elle avait atteint un record de 58 % un an plutôt, mais force est de constater que les volumes de ce type de financement ont atteint 11,48 milliards d’euros en août 2016, contre 11,25 milliards un an plutôt.

De ce fait, même avec 49,9 % de la production totale des prêts immobiliers, le montant cumulé de rachat de prêt a bel et bien atteint un nouveau record.

Les conditions de rachat de crédit sont inédites

Avant les meilleures conditions de financement étaient principalement réservées qu’aux acquéreurs immobiliers. Aujourd’hui, grâce à la concurrence féroce que se livrent les banques, la donne a complètement changé.

Les établissements bancaires ainsi que leurs intermédiaires proposent des conditions de financement inédites aux emprunteurs souhaitant faire racheter leurs encours par une autre banque.

Ainsi, il est possible de s’attendre à ce que les statistiques du mois de septembre fassent apparaître de nombreuses opérations de rachat de prêt immobilier, voire des nouveaux records en terme de volume et de proportion dans la production de crédit immobilier.

Par ailleurs, si les taux ont continué de baisser en octobre, certains spécialistes restent très prudents. Ces derniers estiment que les barèmes devraient se stabiliser, voir baisser légèrement, jusqu’à la fin de l’année. Si cette prévision se confirme, la frénésie autour du rachat de crédit pourrait se calmer.


Simulateur rachat de crédit