Rachat de crédit immobilier : les délais de traitement se rallongent

Selon les dernières statistiques, la hausse des taux entamée décembre 2016 se confirme en ce début d’année. Conséquence, les emprunteurs se précipitent vers leur banque ou un autre établissement bancaire pour renégocier ou faire racheter leurs encours augmentant sensiblement les délais de traitement de ces opérations bancaires. Toutefois, il existe des solutions pour obtenir rapidement un financement.

Les différents baromètres sont unanimes sur la hausse des taux

Les taux d’intérêts des financements à l’habitat continuent de progresser en ce mois de janvier, soit le deuxième mois consécutif de hausse, selon les différents baromètres.

Toutefois, si l’inversion de la courbe est bien présente, les remontées restent toujours modérées, même si certains intermédiaires bancaires ont enregistré jusqu’à 40 points de base de hausse depuis décembre 2016.

Par ailleurs, quel que soit le baromètre provenant des banques, leurs intermédiaires ou encore d’associations de consommateurs, les statistiques sur l’évolution des taux sont unanimes. Tous les professionnels constatent une tendance haussière des barèmes, après une année 2016 au cours de laquelle les banques ont accordé des conditions inédites.

D’un baromètre à un autre, le coût du crédit constaté pour le mois de janvier est en moyenne de 1,60 % pour un financement à 20 ans, contre 1,40  % le mois dernier. En fait, une quarantaine de prêteurs ont communiqué des barèmes avec des progressions moyennes de 10 à 40 points de base pour ce premier mois de l’année.

De plus en plus d’emprunteurs veulent faire un rachat de prêt immobilier

Pour rappel, les établissements bancaires Français ont distribué 27,5 milliards d’euros de financements à l’habitat en novembre 2016. Si la production de prêts n’avait jamais atteint un tel niveau en un seul mois, il faut savoir que près de 60 % étaient en réalité des rachats et des renégociations de prêt immobilier, selon les différents baromètres.

En fait, avec la hausse annoncée des barèmes de crédits immobiliers, de nombreux emprunteurs se sont rués mi-décembre vers leur établissement prêteur ou la concurrence pour tenter de renégocier ou de faire racheter leur financement immobilier en cours.

De ce fait, les demandes de rachat de crédit immobilier ont progressé de près de 50 % en décembre 2016 par rapport à fin novembre 2016. Conséquence : les délais de traitement pour les opérations de rachat de créance ont considérablement augmenté.

D’ordinaire proche d’un mois, les délais avant de recevoir une offre concrète de financement de la part d’une banque ont augmenté de près d’un mois. A cela s’ajoute un délai supplémentaire pour l’édition de l’offre de prêt. De plus, en cette période de hausse des taux d’intérêt, la plupart des établissements bancaires privilégient des acquisitions au détriment des rachats ou des renégociations.

Présenter un dossier complet permet d’obtenir rapidement un financement

Face à l’allongement des délais de traitement et d’obtention d’un rachat de créance, la quasi-totalité des professionnels rappellent l’importance de présenter un dossier complet. Il faut savoir qu’obtenir un rachat de crédit immobilier n’est pas qu’une question de stabilité professionnelle et financière, c’est aussi des formalités à respecter.

De ce fait, le demandeur doit constituer un dossier qu’il présentera à l’établissement bancaire sollicité. Cela implique de fournir toute une série de justificatifs qui concernent son état civil, ses revenus, ses prêts en cours, son patrimoine…

A savoir que le dossier doit être aussi complet que possible pour que la banque sollicitée puisse étudier et analyser en toute connaissance de cause tous les éléments du projet de rachat de prêt afin de proposer à l’emprunteur une offre de financement plus rapide et mieux adaptée à ses besoins. Par ailleurs, même si chaque établissement prêteur a sa politique d’éligibilité, il faut savoir que tous les prêteurs demandent souvent les mêmes justificatifs.

Constituer son dossier avec un intermédiaire bancaire

Si constituer un dossier complet permet d’obtenir rapidement un financement de rachat de crédit, il faut reconnaitre que de nombreux emprunteurs n’ont pas de temps pour les démarches fastidieuses et souvent chronophages.

Ainsi, de plus en plus d’emprunteurs font appel à un intermédiaire bancaire pour obtenir en toute sérénité un regroupement de prêts à l’habitat, d’autant que ce professionnel est en mesure de dégotter les meilleures offres en vigueur.

Avec sa connaissance des critères de ses partenaires bancaires, un intermédiaire bancaire permet de présenter un dossier de financement aussi complet que possible. Cela permet de ne pas perdre des semaines, voire des mois à constituer un dossier.

Outre le fait de constituer un dossier complet, ce professionnel accompagne et défend son client dans les différentes étapes de son projet de rachat de prêt immobilier. Sa mission ne prend fin que lorsque son client obtiendra l’offre la mieux adaptée à ses finances et à ses projets.