Quel est le profil de l’acheteur immobilier en 2016 ?

Quel est le profil de l’acheteur immobilier en 2016 ?

En 2016, la baisse des taux stimule l’activité immobilière. Pourtant tous les Français ne sont pas égaux sur le marché. Les jeunes couples de cadres dominent majoritairement les ventes.

Les acheteurs ont 34 ans en moyenne

Suite à l’extraordinaire baisse des taux d’intérêt des crédits immobiliers, les Français n’hésitent plus à se lancer dans l’acquisition d’un logement. En effet, avec une chute de 80 points de base depuis le début de l’année, leur pouvoir d’achat immobilier s’est considérablement renforcé. A mensualité égale, un emprunteur de 2016 dispose d’un plus large capital que celui disponible pour un emprunteur de 2015 ou des précédentes années.

En 2016, l’achat immobilier est avant tout un projet qui est pensé et réfléchi en couple. Une étude dirigée par une plateforme de crowdfunding immobilier révèle que ces couples représentent 77 % des sondés. Leur moyenne d’âge s’établie à 34 ans. Dans la grande majorité des cas, il s’agit de primo-accédants.

Pour les personnes seules, la moyenne d’âge est légèrement plus élevée. Elle varie en fonction du genre. Un homme qui achète seul a 35 ans en moyenne, tandis qu’une femme seule attendra 38 années avant d’acquérir un bien immobilier.

Au chapitre de l’apport personnel, le montant moyen s’élève à 3 300 euros. Une somme qui demeure en dessous des 10 % d’apport requis pour financer l’achat d’une habitation.

L’immobilier ancien, cible des primo-accédants

Les accédants à la propriété sont friands du marché immobilier ancien. A 54 %, ils s’intéressent aux appartements. Soit le double des acquisitions de maisons bâties (27 %).

Moins accessibles, les logements neufs demeurent en retrait. 16 % des sondés s’intéressent à la livraison d’un appartement, alors qu’ils ne sont que 3 % à envisager la construction d’une maison.

Une autre enquête, commandée par un établissement bancaire, fournit des détails sur le déroulement des recherches immobilières. Cette démarche requiert beaucoup de temps. Avant de trouver le logement idéal, les Français effectuent des recherches durant 4,5 mois. En 2014, cette période était de 7 mois. Le marché affiche donc une meilleure fluidité. Avant de signer un compromis de vente, un candidat à la propriété aura visité 6 biens différents (7 en 2014).

Pour sa part, un récent sondage réalisé par un groupe notarial indique que le budget moyen pour une acquisition en France oscille entre 100 000 et 250 000 euros. Pour financer de telles sommes, 56 % des acheteurs ont souscrit un emprunt immobilier sur une durée de moins de 15 ans. Ils sont 40 % à s’engager sur un financement à l’habitat sur plus de 20 ans.

En conclusion, si rien n’empêche une personne seule d’acheter une maison, les couples de cadres dominent le marché. De plus, leurs revenus se situent dans une tranche allant de 1500 à 5000 euros pour 77 % d’entre eux.