Quand le rachat concerne plus de 50 % des crédits immobiliers

Selon les dernières statistiques de la Banque de France, les opérations de renégociation et de rachat de crédit ont représenté un peu plus de la moitié des financements à l’habitat en septembre.

Le rachat de crédit est de plus en plus sollicité par les Français

Selon les statistiques de la Banque de France, la part des rachats et des renégociations de prêt immobilier a représenté 51,6 % au sein des nouveaux financements à l’habitat, contre 49,9 % un mois plutôt ou encore 28,5 % en mars 2016.

En fait, qu’il s’agisse d’une renégociation de prêts auprès de la même banque ou d’une opération de rachat de prêts par un autre établissement prêteur, les différentes études montrent que les Français sollicitent de plus en plus les banques pour profiter des conditions actuelles de financement.

Conséquence, le secteur du crédit immobilier est considérablement soutenu par l’afflux des dossiers de rachat de créances, selon la Banque de France dans sa publication mensuelle de statistiques sur les prêts aux particuliers.

Les statistiques de l’institution montrent aussi qu’en septembre, la production des financements à l’habitat a progressé de 3,8 % après 3,7 % un mois plutôt. Elle s’est établie à 23,7 milliards d’euros, soit un nouveau record. Pour rappel, le précédent record datait de juillet 2015 avec 20,2 milliards d’euros.

Comment expliquer le succès phénoménal du rachat de crédit ?

Même avec 51,6 % au sein des nouveaux prêts immobiliers le mois dernier, le rachat de crédit a atteint un nouveau record en termes de production mensuelle. Sur les 23,7 milliards de prêts à l’habitat accordés en septembre, plus de 12 milliards ont concerné des dossiers de rachat et de renégociation. Cependant, comment expliquer un tel succès ?

En fait, depuis fin 2013, les taux d’intérêt immobiliers sont en baisse plus ou moins continue. Ces conditions exceptionnellement attractives ont séduit et continuent de séduire les emprunteurs, mais attirent aussi les propriétaires déjà engagés auprès de leur organisme prêteur via le rachat de prêt, une opération qui connait un succès phénoménal ces dernières années.

Ainsi, pour des milliers de propriétaires endettés, opter pour cette opération signifie des économies. Pour rappel, le rachat de crédit immobilier permet de prétendre à des mensualités moins importantes en obtenant un taux d’emprunt inférieur d’au moins un point de base par rapport au taux initial.

La possibilité d’obtenir un taux d’intérêt attractif et de baisser le coût de son financement ou encore de réduire, soit le montant de ses échéances, soit la durée de remboursement ou encore les deux (sous certaines conditions)…, sont entre autres les raisons du succès du rachat de crédit.