Diminuer mes mensualités jusqu'à -60%

Diminuer mes mensualités jusqu'à -60%

Financer mes projets grâce au rachat de crédit

Financer mes projets grâce au rachat de crédit

Quand les emprunteurs profitent des taux bas pour renégocier leur prêt immobilier


Selon les récents chiffres de l’Observatoire Crédit Logement / CSA, le taux d’intérêt moyen des crédits immobiliers (hors assurances) est tombé à 1,41 % le mois dernier. Un record historique qui profite à beaucoup d’emprunteurs pour renégocier leurs encours.

Taux d’intérêt immobilier : nouveau record

Selon les derniers chiffres de l’Observatoire Crédit Logement/ CSA, les barèmes des financements immobiliers ont une nouvelle fois reculé. La moyenne accordée par les établissements prêteurs au mois de septembre a atteint 1,41 % (toutes durées de remboursement confondues et hors assurance) contre 1,48 % le mois précédent.

L’observatoire note que les barèmes moyens ont été divisés par quatre depuis le début des années 2 000 atteignant ainsi un nouveau plancher historique en septembre 2016.

Pour rappel, les conditions de refinancement des banques restent très favorables grâce à la politique monétaire mise en place par la Banque Centrale Européenne. Cela leur permet de prêter moins cher tout en préservant un profit raisonnable.

De plus le taux des obligations assimilables du trésor continue de baisser. A savoir que plus cet indicateur est faible et plus les ressources que les prêteurs devront trouver pour financer leurs activités seront « bon marché ». A ce jour, l’OAT 10 ans tourne autour de 0,12 %, contre plus de 1 % fin 2015.

Le rachat et la renégociation de prêt concernent 63 % propriétaires

Alors que les barèmes n’en finissent plus de reculer, de plus en plus d’emprunteurs en profitent pour renégocier les conditions de leurs encours ou pour les faire racheter par une autre banque aux conditions actuelles de financement.

Selon un récent baromètre, près des deux tiers des propriétaires endettés ont renégocié ou fait racheter leurs encours ou envisagent de le faire dans les semaines et mois à venir. En d’autres termes, 63 % des propriétaires avec au moins un emprunt immobilier ont déjà opté ou envisagent d’opter pour un rachat ou une renégociation de crédit.

Par ailleurs, certains observateurs notent aussi que certaines banques ont décidé de privilégier les demandes de financement à l’habitat et de ne pas suivre la baisse des taux sur les renégociations prenant ainsi le risque de voir certains clients passer à la concurrence en obtenant un rachat de crédit.

Toutefois, si le rachat de prêt à l’habitat est devenu incontournable, il est capital de prendre en compte certains facteurs avant de se lancer. En fait, la question du rachat de crédit doit se poser si le taux initial du prêt est supérieur de plus de 0,70 point de base par rapport aux barèmes actuels.

Mieux vaut aussi se situer dans le premier tiers de la durée de remboursement de son emprunt. Il s’agit de la période où l’emprunteur paye principalement les intérêts de son emprunt. Enfin, le capital restant dû doit être important.

/images/pages/redacteurs/Gueladjo.jpg

À propos de Gueladjo Toure

Responsable Webmarketing - Gueladjo est webmarketer, c'est avant tout un spécialiste des sujets très techniques en rapport avec l'économie, la finance et le crédit.