Marché immobilier, les professionnels ont le sourire

Marché immobilier, les professionnels ont le sourire

Grâce au taux historiquement bas, les acheteurs sont nombreux à se positionner sur le marché du logement. Les prix restant relativement stables, les projets d’acquisition se concrétisent en nombre. Pour les professionnels du secteur, c’est l’optimisme qui prime.

Près de 80 % des acteurs de l’immobilier sont optimistes

« Quand le bâtiment va, tout va ». Cet adage bien connu des Français se vérifie actuellement. Notamment pour les réservations de logements neufs qui ont progressé de 18,7 % au cours du deuxième trimestre 2016. Si le marché du neuf se porte bien, l’immobilier ancien connait lui aussi une reprise sans noter pour autant un emballement des prix (+ 1 % des prix dans l’ancien sur les trois dernier mois).

Cette conjoncture favorable est confirmée par une récente étude menée par un établissement de crédit en partenariat avec l’institut de sondage CSA. Cette enquête s’adressait aux professionnels de l’immobilier. Dans leur majorité, ces acteurs du marché se déclarent optimistes au moins jusqu’à la rentrée 2017.

En détails, ils sont 78 % à se déclarer confiants pour l’année à venir. Au mois de mai, le même panel donnait un résultat de 74 % de confiance.

Taux bas et accès plus facile au PTZ booste le marché immobilier

Il faut noter que la conjoncture actuelle est stimulée par l’incroyable baisse des taux d’intérêts des crédits immobiliers. Au cours du mois d’aout, la moyenne des taux (hors assurance), s’est établie à 1,48 % pour toutes les durées d’emprunts confondues. Cette moyenne pourrait de nouveau baisser pour le mois de septembre car les établissements bancaires se livrent une véritable concurrence afin d’atteindre leurs objectifs pour 2016.

Ces taux attractifs ont donné aux Français un gain supplémentaire de pouvoir d’achat immobilier. Les nouvelles conditions d’accès au prêt à taux zéro (PTZ 2016) contribuent également à l’embellie du marché immobilier.

Cependant, les agents et promoteurs immobiliers sont 55 % à croire que le volume des transactions va se stabiliser dans les prochaines semaines. Dans le détail, 52 % d’entre eux s’attendent à une stabilisation des prix dans l’ancien et 66 % pour le neuf.


Simulateur rachat de crédit