Jusqu’à quel âge peut-on souscrire une assurance-emprunteur ?

N’ayant aucune obligation légale, l’assurance emprunteur est devenue indispensable pour obtenir le financement d’un prêt immobilier. Cependant, existe-il une limitation d’âge pour souscrire un contrat d’assurance emprunteur ?

Il n’y a pas d’âge limite pour souscrire un contrat d’assurance-emprunteur

Pour rappel, l’assurance emprunteur est un accessoire au contrat de crédit, elle est souscrite par l’emprunteur pour garantir le financement contre, généralement, les risques d’invalidité, de décès, d’incapacité. De ce fait, elle couvre à la fois le souscripteur, sa famille et l’établissement prêteur.

A savoir que quel que soit le profil l’assuré, cette couverture n’a aucune obligation légale. Toutefois, elle est indispensable dans la plupart des cas pour obtenir un crédit immobilier ou consommation.

Par ailleurs, qu’elle soit un contrat de groupe ou une délégation, l’assurance –emprunteur n’est soumise à aucune limitation d’âge dans la mesure où le demandeur est éligible aux conditions d’octroi de financement.

De toute façon, les établissements bancaires proposent systématiquement une offre de financement accompagnée d’une proposition de couverture quel que soit l’âge du demandeur. Néanmoins, si tout le monde peut souscrire une assurance-emprunteur, il faut savoir que les tarifs et les garanties peuvent varier d’un profil à un autre.

Assurance emprunteur : à chaque emprunteur sa spécificité

Souscrire un contrat (groupé ou délégué) pour pouvoir emprunteur à 25 ans ou à 55 ans ou encore à la retraite ne se fait dans les mêmes conditions. Les critères de prix et de garanties ne sont pas aussi les mêmes.

Les offres et les clauses de garanties d’un contrat d’assurance-prêt varient en fonction de l’âge de l’assuré au moment de la souscription et de l’âge qu’il aura à la fin de la durée de remboursement.

Cependant, si en théorie rien n’interdit légalement un établissement bancaire ou une compagnie d’assurance à garantir le financement d’un assuré en fonction de son âge. Dans la pratique, chaque demandeur a sa spécificité en matière d’assurance-crédit.

Ainsi, les jeunes peuvent avoir des difficultés d’accès à ce type de couverture par la pratique d’une activité dangereuse ou par leur manque de stabilité professionnelle et financière. Pour les seniors, les difficultés d’obtenir une couverture peuvent être liées à leur santé même si les prêteurs ont pris conscience de l’amélioration de l’espérance de vie.

Comment faire quand la banque refuse de proposer une assurance-emprunteur ?

Même s’il n’y a aucune limite d’âge pour obtenir un financement, il faut savoir que certaines banques ne proposent pas de contrat d’assurance-crédit aux emprunteurs seniors de plus de 65 ans. Ainsi, un établissement prêteur peut accepter une demande de prêt et cautionne l’accord de ce financement à l’obtention d’un contrat d’assurance emprunteur qu’elle-même a refusé.

Dans cette configuration, la seule option est de faire jouer la délégation d’assurance. En d’autres termes, solliciter un contrat auprès d’un autre assureur. A savoir qu’il peut y avoir des offres spécifiques à chaque profil.

Il faut savoir qu’il est aussi de faire jouer la convention AERAS (Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) pour certains profils emprunteurs. Pour rappel, cette convention permet aux souscripteurs qui souffrent ou ont souffert de certaines maladies graves de prétendre à un financement immobilier.


Simulateur rachat de crédit
Sur le même sujet