Faut-il faire racheter son crédit immobilier à tout prix ?

Des conditions de financement historiquement attractives à la concurrence acharnée que se livre les prêteurs, la tendance semble favorable aux emprunteurs souhaitant faire un rachat de prêt immobilier. Cependant, faut-il opter pour cette opération bancaire à tout prix ?

Quelques conseils pour amortir les frais liés à un rachat de prêt

Depuis plusieurs années, le rachat de crédit fait partir des opérations bancaires les plus sollicitées en France. L’année dernière, cette opération de banque a représenté plus de 30 % des financements accordés par les banques aux particuliers.

Cette année, la tendance semble se poursuivre, les statistiques montrent que de nombreux emprunteurs profitent des taux historiquement bas pour faire racheter leurs encours afin de réduire la durée de leur financement, le montant de leurs mensualités ou encore le coût de leur emprunt.

Cependant, si le rachat de crédit immobilier est sollicité pour des raisons diverses et variées, pour qu’il vaille la peine financièrement, certaines conditions doivent être « impérativement » respectées.

Pour rappel, il est recommandé de faire cette opération de banque dans le premier tiers du remboursement du prêt. L’écart entre le taux initial du financement et celui proposé pour l’opération doit être au moins supérieur à 0,70 point de base. Le capital restant dû doit être conséquent…

A savoir que sans ces conditions, il sera difficile d’amortir les frais qu’engendre un rachat de crédit à l’habitat. Ces coûts sont les frais de dossiers, les frais d’intermédiation, les pénalités de remboursement anticipé, etc.

Par ailleurs, pour d’autres raisons comme la baisse des mensualités pour faire face à une baisse de revenus ou encore la baisse du taux d’endettement, le respect de ces conditions ne sera pas impératif.

Rachat de prêt immobilier : les banques jouent le jeu

Aujourd’hui, quel que soit son profil emprunteur ou la nature de son opération de banque, il est possible de profiter des taux historiquement bas ainsi que des modalités très intéressantes. La tendance de fond reste toujours la même.

Le marché actuel est dans une période très favorable aux emprunteurs. Les établissements prêteurs jouent le jeu en assouplissant leurs critères d’octroi. Ainsi, les particuliers peuvent obtenir un financement à des conditions très avantageuses afin de financer leur projet d’acquisition immobilière ou leur projet de rachat de crédit.

Cependant, en ce qui concerne le rachat de prêt immobilier, force est de constater que les banques jouent le jeu en ce moment et proposent des conditions de financement très attractives à ceux ayant contracté un prêt à l’habitat au cours de ces dernières années.

A savoir que ces profils emprunteurs sont désormais considérés comme de nouveaux clients dans la quasi-totalité des banques. Ainsi, ils peuvent bénéficier des mêmes conditions que les particuliers qui s’endettent pour la première fois.


Simulateur rachat de crédit