Crédit Immobilier : quand les emprunteurs privilégient la caution

Selon le dernier rapport de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), pour la première fois, la caution est devenue la garantie de prêts immobiliers la plus sollicitée en France en 2015. Pourquoi les Français privilégient ce type de garantie ? Voici quelques éléments de réponse.

Le cautionnement représente 56 % des crédits immobiliers souscrits en 2015

Selon le dernier rapport de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) baptisé « le financement de l’habitat en 2015 », la production de prêts immobiliers s’est établie à 202,2 milliards, soit une hausse exceptionnelle de 77,2 % par rapport à l’année 2014.

Cette hausse inédite a été portée principalement par une forte demande de financement à l’habitat, mais aussi par une incroyable frénésie autours de la renégociation et de rachat de prêt immobilier.

Dans cette configuration, le rapport de l’ACPR montre que la quasi-totalité des financements à l’habitat ont fait l’objet d’une garantie (hypothèque ou cautionnement). Toutefois, 2,9 % des crédits accordés en 2015 n’ont pas de garantie, contre 2,5 % en 2014.

Cependant, pour la première fois depuis 2010, le cautionnement est devenu le principal type de garantie de crédit à l’habitat. Il représente désormais 56 %, contre à peine 53,3 % en 2014 et 52,2 % en 2013.

Dans les détails, la caution d’établissement de crédit représente 33,5 % en 2015, contre 31,7 % un an plutôt. La part de la caution d’organisme d’assurance est passée de 21,6 % en 2014 à 22,5 % l’année dernière. Pour l’hypothèque, la proportion s’établit à 31,7 % en 2015, contre 33,9 % en 2014.

Pourquoi les Français préfèrent le cautionnement ?

En 2015, la majorité des financements à l’habitat (prêt immobilier classique ou rachat de prêt) ont fait l’objet d’une garantie de cautionnement. Cependant, quelles sont les raisons qui motivent les emprunteurs à opter pour ce type de garantie ?

En fait, avec l’hypothèque, si le souscripteur n’est plus en mesure de rembourser son emprunt, la banque peut demander la saisie du bien et procéder à sa vente et que la vente couvre le capital restant dû.

Ce n’est pas seul inconvenant  de l’hypothèque ou le privilège de prêteur de derniers (PPD) qui place le prêteur en priorité sur les garanties prises sur le bien immobilier. A savoir également que ce contrat ne vaut que pour l’achat du bien déjà construit ou uniquement pour le terrain où sera bâtit le logement.

En fait, il peut être pris uniquement pour garantir les sommes nécessaires à l’achat d’un terrain ou d’un logement existant. Un facteur très restrictif qui permet aux prêteurs de privilégier la caution dans une période marquée par la hausse d’achat de terrain pour la construction de maison individuelle.

Dans ce contexte, la caution apparait comme la garantie la plus adaptée pour la plupart des emprunteurs. Elle peut être accordée rapidement (en moyenne 48h), elle est moins chère et offre une assurance active qui accompagne l’emprunteur pendant toute la vie de son financement.