Crédit immobilier, les banques en ligne passent à l’offensive

Crédit immobilier, les banques en ligne passent à l’offensive

Les agences bancaires sur internet sont de plus en plus nombreuses à proposer des crédits immobiliers. Leurs capacités de réaction leur permettent d’obtenir des propositions commerciales en moins de 24 heures.

Les banques 2.0 étoffent leurs offres

Si dans la majorité des cas, acheter un bien immobilier requiert de s’entretenir avec un conseiller bancaire, la donne est en train de changer. Depuis plusieurs mois, les établissements de crédit classiques ont été rejoints par les banques en ligne sur le marché de l’emprunt immobilier aux particuliers.

Avec cette nouvelle corde à leur arc, les banques digitalisées entendent bien venir grignoter un marché trusté par les agences classiques.

Plusieurs raisons expliquent l’engouement des Français pour ces nouvelles enseignes. Tout d’abord, l’accès aux agences 2.0 n’est pas restreint par des horaires d’ouverture. Accessibles 24/24 heures et 7/7 jours, il est donc possible de réaliser les opérations bancaires les plus simples à n’importe quel moment de la journée. Le client devient acteur à part entière dans la gestion de son budget. L’autre argument choc avancé demeure la gratuité des frais bancaires.

Cependant, si cette gratuité a longtemps été mise en avant, ce « cadeau » est de plus en plus remis en question. En effet, les clients en ligne commencent à se voir facturer certains services à l’image des cartes de paiement.

Les établissements de crédits suivent l’évolution numérique

Sans les frais inhérents à un réseau d’agences classiques, les banques dématérialisées permettent donc à leurs clients de réaliser des économies. Dès 2010, une banque 2.0 s’est positionnée sur le crédit immobilier. La spectaculaire baisse des taux d’intérêts connu ces derniers mois a incité d’autres marques à rejoindre le marché.

En proposant des simulations et des souscriptions intégralement en ligne, les agences numériques mettent en avant la rapidité des démarches. D’une manière générale, elles proposent des réponses en moins de 24 heures.

Pour séduire les clients français, ces nouveaux acteurs n’hésitent pas à afficher des taux d’intérêt défiants la concurrence classique. En sus d’augmenter leurs chiffres d’affaires, les nouveaux établissements de crédits espèrent également domicilier les revenus des néo-clients ayant contracté un prêt chez eux.

En termes de crédit immobilier, les Français ont dorénavant un panel d’offres plus étoffé.


Simulateur rachat de crédit