Crédit à la consommation : une hausse de 12 % en novembre 2016

Selon les statistiques de l’Association Française des sociétés financières, la production de prêt à la consommation a enregistré une progression de plus de 12 % le mois dernier par rapport à novembre 2015.

Rappel sur le fonctionnement du prêt à la consommation

Pour rappel un prêt à la consommation est un financement accordé à un particulier par un établissement prêteur (banque, organisme de crédit). Ce financement peut être affecté à l’achat d’un bien ou d’un service bien déterminé, mais il ne peut pas être utilisé pour acquérir un bien immobilier. Soumis à une législation stricte, le prêt à la consommation à un fonctionnement simple et des restrictions moins contraignantes.

Il existe plusieurs types de ce financement et chacun peut répondre à des besoins particuliers et bien différents. En général, le montant d’un prêt à la consommation varie entre 200 euros et 75 000 euros, sur une durée de remboursement comprise entre 3 mois et 12 ans. Toutefois, il peut y avoir des dérogations.

Malgré ses critères souples, ce crédit est accordé après l’étude et analyse de la situation financière du demandeur. La solvabilité et le comportement bancaire de ce dernier doivent aussi être analysés. De ce fait, la législation oblige l’organisme prêteur à vérifier que le demandeur n’est pas inscrit sur le fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP).

Le marché du crédit à la consommation se redresse

Après une hausse de plus de 6 % sur les 9 premiers mois de l’année, force est de constater que le prêt à la consommation a toujours le vent en poupe. Le marché de ce type de financement se redresse, même si certaines statistiques font état d’un marché toujours dégradé.

En novembre 2016, le nombre de prêt à la consommation accordé aux particuliers a progressé de 12 % par rapport à novembre 2015, selon les chiffres publiés par l’Association Française des sociétés financières (ASF).

Par ailleurs, comme pour les mois précédents, l’activité a été favorisée par le prêt automobile et en  particulier par la location avec option d’achat (LOA) qui a progressé de près de 40 % en novembre 2016 par rapport à la même période de l’année dernière. Avec une hausse de 16 % sur un an, le prêt personnel contribue aussi au redressement du marché du crédit à la consommation.