Conditions attractives de crédit : qui profite le plus ?

Même si la baisse des taux s’est généralisée, les emprunteurs habitant dans l’Ouest de la France sont les mieux favorisés selon les récents baromètres.

Sur certaines durées de remboursement, le taux d’intérêt moyen a atteint un nouveau record avec un recul allant jusqu’à 0,30 point de base. Cependant, si tout le monde en profite, les emprunteurs semblent les mieux lotis.

Plus de capacité d’emprunt pour tous

Tous les baromètres du crédit immobiliers ont constaté que la baisse des taux amorcée depuis quelques mois s’est poursuivie sur la première quinzaine de mars.

Compte tenu des récentes annonces de la banque centrale Européenne, cette tendance pourrait s’accentuer dans les prochains mois.

Dans cette configuration, force est de constater que la capacité d’endettement et le pouvoir d’achat des Français s’améliorent dans toutes les grandes métropoles, même s’il existe une forte disparité.

Par ailleurs, il est aussi à constater que quelques catégories d’emprunteurs profitent plus de ce mouvement baissier avec des taux d’intérêt immobiliers particulièrement intéressants.

Crédit : les mieux lotis

Dans la catégorie des emprunteurs les mieux lotis, il y a les investisseurs dans l’ancien. Ce profil joui de conditions de crédit particulièrement attractives avec une réduction de taux de 0,11 % par rapport aux investisseurs dans le neuf.

Les jeunes et les ménages modestes sont aussi parmi les emprunteurs les mieux avantagés. Depuis, le début de l’année, les établissements bancaires favorisent ces profils avec des offres très compétitives.

Leurs dossiers sont devenus prioritaires et par conséquent, ils bénéficient des taux les plus bas et pour toutes les durées de remboursement.

Les emprunteurs de la moitié ouest de la France sont les plus favorisés

Même si la baisse des taux s’est généralisée, les emprunteurs habitant dans l’Ouest de la France sont les mieux favorisés selon les récents baromètres.

Ces habitants obtiennent des taux très bas par rapport à la moyenne nationale, aux alentours de 1,50 % (hors assurance) pour les financements sur 20 ans.

Ainsi avec un prêt sur 20 ans et des échéances de 1 000 euros, les Strasbourgeois peuvent s’offrir un bien de 86 m², contre 72 m² pour un emprunteur habitant à Lille.


Simulateur rachat de crédit