Diminuer mes mensualités jusqu'à -60%

Diminuer mes mensualités jusqu'à -60%

Financer mes projets grâce au rachat de crédit

Financer mes projets grâce au rachat de crédit

Comment réduire ou augmenter les mensualités de remboursement d’un crédit immobilier


Comment réduire ou augmenter les mensualités de remboursement d’un crédit immobilier

Les conditions de certains prêts immobiliers autorisent l’assouplissement du montant des mensualités. Cette baisse, ou hausse, des mensualités n’est pas sans conséquences.

La modulation des échéances

Lorsqu’un emprunteur contracte un crédit immobilier, il s’engage à respecter les dispositions du contrat vis-à-vis de l’organisme prêteur. Réciproquement, l’établissement bancaire se doit de respecter ces exigences contractuelles. Pourtant, les aléas de la vie peuvent mener l’emprunteur à faire face à des difficultés de remboursement. Selon les conditions particulières de certains prêts à taux fixe, il peut être prévu d’assouplir le montant des mensualités. Il s’agit des taux fixes modulables.

Ces derniers permettent d’adapter les remboursements à un changement de situation du débiteur. Cependant, l’emprunteur qui réduit ses mensualités de remboursement grâce une modulation des échéances doit savoir que cette opération va allonger la durée du prêt, donc augmentera son coût total. A l’inverse, cette modulation peut autoriser l’augmentation du montant des mensualités afin de réduire la durée du prêt.

Le report d’échéance

Une autre méthode peut être prévue dans le contrat de prêt : le report d’échéance. Le report donne à l’emprunteur la possibilité de suspendre ses mensualités durant une période déterminée. A l’instar de la modulation à la baisse des échéances, ce report doit être appliqué avec vigilance puisqu’il augmentera  le montant total du crédit.

Moduler ou reporter des échéances peut également engendrer des frais supplémentaires suivant la date de déblocage total du prêt. Chez certains établissements de crédits, ces opérations sont sans frais 13 mois après le versement de la première mensualité. Pour d’autres, cette durée minimale est de 25 mois.

Pour obtenir des informations précises, un emprunteur dans cette situation peut prendre conseil auprès d’un intermédiaire en opération de banque (IOB).

Une alternative, le regroupement de crédits

Si les conditions du crédit immobilier n’autorisent pas la modulation ou le report, l’emprunteur peut se tourner vers un regroupement d’emprunts. Encore une fois, un intermédiaire en opération bancaire sera à même de le guider dans cette démarche.

Le regroupement ou rachat de prêts permet de rassembler au sein d’un unique emprunt des crédits immobiliers et des crédits à la consommation. Le rééchelonnement de la durée du prêt donne lieu à un ajustement des mensualités en lien avec la capacité de remboursement du demandeur.

/images/pages/redacteurs/Mathieu.jpg

À propos de Mathieu Dubuffet

Grâce à son parcours bancaire, Mathieu maîtrise la thématique de la finance. La précision et la rigueur factuelle sont au cœur de ses rédactions.