Changement de banque facile, quid du crédit immobilier ?

Changement de banque facile, quid du crédit immobilier

La loi Macron facilite les démarches pour quitter une banque. Mais que devient le crédit immobilier souscrit auprès de la banque quittée ?

Le crédit immobilier n’interdit pas le changement d’établissement bancaire

A priori, il devrait être plus facile de changer de banque à partir d’aujourd’hui. Une disposition entrant en vigueur ce 6 février instaure un nouveau mandat de mobilité bancaire. En le remplissant en ligne ou directement en agence, un client charge la nouvelle banque de s’acquitter de toutes les démarches.

Dans l’esprit des rédacteurs, la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques doit introduire davantage de concurrence dont les consommateurs seraient les principaux bénéficiaires. Beaucoup d’usagers bancaires ont donc leur carte à jouer pour baisser leurs frais de tenue de compte voire en obtenir la gratuité.

Pour faciliter ces démarches, l’ouverture d’un compte et le transfert des opérations régulières devront être effectifs sous 22 jours. Changer de banque avec la loi Macron est relativement simple surtout s’il s’agit de l’ouverture d’un compte chèque basique.

Mais qu’en est-il lorsque le client est également emprunteur auprès de l’établissement bancaire qu’il souhaite quitter ?

Bénéficier d’un crédit immobilier implique généralement de domicilier son salaire auprès de l’établissement prêteur. Compte tenu de cette quasi-obligation, l’emprunteur se retrouve face à deux situations : garder un compte ouvert auprès de la banque et conserver son prêt ou bien faire racheter le prêt immobilier par la nouvelle banque.

Le rachat de crédit, la solution pour les emprunteurs souhaitant changer de banque

Conserver son crédit à l’habitat dans une banque permet, dans certains cas, de continuer à bénéficier du taux intéressant souscrit initialement. Ce cas se présente lorsque le futur établissement n’est pas prêt à conserver les conditions préalablement souscrites. Détenir au moins deux comptes dans deux banques différentes est autorisé mais pour l’usager cela implique de régler deux factures de frais de tenue de compte.

Bien souvent, les clients qui souhaitent changer de banque ont l’objectif de payer moins de frais. Dans ce cas, il faudra opérer à la clôture de l’ancien compte. Cette démarche requiert de faire racheter le crédit immobilier par la nouvelle banque. Néanmoins, le rachat de crédit nécessite d’engager des frais supplémentaires  notamment si le bien immobilier fait l’objet dans une hypothèque. Procéder au rachat d’un prêt immobilier peut également permettre de profiter d’un nouveau taux fixe. Afin de jauger la rentabilité d’un rachat de crédits, il peut être opportun de se diriger vers un spécialiste de cette opération : l’intermédiaire en opération de banque.

Enfin, il existe des outils de simulation en ligne de rachat de crédit qui donnent une première estimation du coût de cette opération bancaire.


Sur le même sujet
No matching tags.
Dernières actualités Immobilier
Acheter un bien immobilier à la campagne Acheter un bien immobilier à la campagne 27/11/2019 - L’envie d’espace vert séduit plus d’un Français sur deux. Mais avant de ...
Comment financer l’aménagement d’un souplex Comment financer l’aménagement d’un souplex 13/11/2019 - A Paris, les sousplex sont recherchés sur le marché de l’immobilier. Pour faire...
Investir dans l'immobilier locatif avec des crédits en cours Investir dans l'immobilier locatif avec des crédits en cours 08/11/2019 - Les particuliers s’intéressent à l’investissement locatif pour diversifier...
Les banques limiteraient leur production de crédits immobiliers Les banques limiteraient leur production de crédits immobiliers 07/11/2019 - Les objectifs annuels atteints et les marges en recul sur le crédit à l’habitat...
Qui sont les primo-accédants en 2019 ? Qui sont les primo-accédants en 2019 ? 29/10/2019 - Devenir propriétaire d’un bien immobilier est le projet d’une vie. Qui sont...