Crédit immobilier : les offres sur 25 ans ont toujours le vent en poupe

Crédit immobilier : les offres sur 25 ans ont toujours le vent en poupe

Permettant aux emprunteurs modestes de financer leur acquisition immobilière, les crédits immobiliers de longue durée restent encore très proposés par les établissements bancaires.

La distribution de crédit longue durée se confirme

Avec des taux d’intérêt très compétitifs et une concurrence interbancaire particulièrement rude, les financements à l’habitat sur 25 ans et plus avaient fait leur grand retour dans les banques en 2018. En février 2018, ces emprunts « longue durée » avaient même représenté plus de 30 % du total des crédits immobiliers accordés aux particuliers.

Si les établissements bancaires avaient allongé leurs crédits pour redonner du souffle aux primo-accédants, il faut savoir que ces prêts longs restent encore largement proposés par les banques. A ce jour, ils représentent même 27 % des dossiers de prêts à l’habitat. Cela reste toujours une aubaine pour les emprunteurs aux revenus modestes et en particulier les primo-accédants.

Pour ces profils emprunteurs, ces financements sont d’autant plus attrayants que l’écart entre les taux d’intérêt se resserre avec des prêts sur des durées classiques. Selon l’Observatoire Crédit Logement, le taux moyen (toute durée confondue et sans engagement) se situe à 1,44 % alors que la moyenne sur 25 ans s’établit à 1,63 %. Toutefois, certains profils peuvent même prétendre à des taux très attractifs sur 25 ans. Il s’agit des emprunteurs ayant de revenus conséquents et un apport personnel considérable.

Rachat de prêt sur longue durée : qu’en est-il ?

Le rachat de crédit, qu’il soit immobilier ou à la consommation, est une opération de banque permettant de réadapter le remboursement de son crédit à ses finances et/ou à ses projets. Cette opération de banque principalement proposée par les intermédiaires bancaires spécialisés se fait sous forme d’un contrat de crédit et se rapproche également d’un remboursement anticipé par un autre prêteur qui rachète les encours afin de mettre en place un nouveau contrat avec une mensualité réduite.

Cependant, si la réduction de la mensualité permet de souffler un peu, de réorganiser ses finances ou encore de réduire son taux d’endettement, cela permet également de rallonger la durée de remboursement. De ce fait, le rachat de crédit peut aussi offrir la possibilité d’obtenir un crédit longue durée qui permet de diminuer considérablement le montant des échéances.

Par ailleurs, sous certaines conditions, notamment le rachat de crédit immobilier, il est possible de réduire le montant de ses échéances et de baisser la durée initiale de son crédit. Pour cela, la différence entre le taux initial du crédit et celui proposé pour l’opération doit être au moins d’un point de base. Le crédit à racheter doit être dans son premier tiers de remboursement et le capital restant dû doit être conséquent.


Dernières actualités Immobilier
Immobilier : un niveau de vie majoritairement moyen chez les propriétaires Immobilier : un niveau de vie majoritairement moyen chez les propriétaires 19/02/2019 - Les statistiques vont à l’encontre des pensées qui rapprochent généralement...
Immobilier neuf : les ventes reculent Immobilier neuf : les ventes reculent 18/02/2019 - Le marché de la pierre neuve n’a pas fait recette en 2018. Les Français se sont...
Crédit immobilier : les banques ont accordé 203 milliards d’euros en 2018 Crédit immobilier : les banques ont accordé 203 milliards d’euros en 2018 07/02/2019 - Selon les chiffres publiés par la Banque de France, les établissements bancaires...
Crédit immobilier : les offres sur 25 ans ont toujours le vent en poupe Crédit immobilier : les offres sur 25 ans ont toujours le vent en poupe 05/02/2019 - Permettant aux emprunteurs modestes de financer leur acquisition immobilière, les...
Crédit immobilier : le revenu moyen des emprunteurs est de 4 376 euros en 2018 Crédit immobilier : le revenu moyen des emprunteurs est de 4 376 euros en 2018 02/02/2019 - Les emprunteurs disposent d’un revenu moyen de plus en plus bas expliqué par une...