0 800 860 860

Par définition, le regroupement de crédits consiste à faire racheter plusieurs emprunts par une autre banque qui appliquera les conditions actuelles de financement. Cette opération bancaire peut concerner uniquement les encours immobiliers.

Rachat de plusieurs lignes de crédits immobiliers : qu’en est-il ?

En France, les établissements bancaires ne manquent pas d’imagination, surtout lorsqu’il s’agit d’augmenter la capacité d’emprunt des candidats à l’acquisition immobilière. Les banques ont mis en place des solutions de financement diverses et variées, adaptées à la diversité des profils emprunteurs.

Ces solutions reposent sur des montages de plusieurs lignes de financement comme des prêts gigognes, des crédits mixtes (taux fixe et variable), des encours évolutifs ou encore les financements subventionnés (PTZ, PAS).

Actuellement, plus de 30 % des financements immobiliers accordés intègrent l’une ou plusieurs de ces spécificités permettant de faire baisser le taux d’emprunt.

Par ailleurs, un financement immobilier comprenant plusieurs lignes de crédits à l’habitat peut faire l’objet d’un regroupement de crédits sous certaines conditions. Autrement dit, un propriétaire ayant opté pour un montage financier peut faire un regroupement de prêts à l’habitat.

Rachat de plusieurs crédits immobiliers : ce qu’il savoir

Le regroupement de plusieurs crédits immobiliers ou le rachat d’un prêt à l’habitat comprenant plusieurs lignes de financement concerne uniquement les emprunteurs propriétaires.

Cette opération bancaire est soumise aux dispositions qui encadrent les crédits à l’habitat classiques (taux d’usure en vigueur, durée de remboursement, conditions d’octroi…).

A savoir que la souscription d’un contrat d’assurance emprunteur est souvent indispensable pour ce type d’opération bancaire. L’emprunteur peut opter pour assurance groupée ou pour une délégation d’assurance sous conditions.

Certains prêteurs peuvent même demander à l’emprunteur une garantie sur le bien. Les principaux types de garanties sont entre autres : l’hypothèque, le cautionnement, privilège de Prêteur de derniers…

Par ailleurs, cette opération bancaire implique le paiement des pénalités de remboursement anticipé, celles-ci ne peuvent pas dépasser 3 % du capital restant dû.

Pourquoi faire un regroupement de prêts immobiliers

Des prêts à pallier aux financements mixtes, de nombreux types de montages financiers permettent à ce jour d’optimiser un projet immobilier.

Cependant, ces solutions peuvent aussi avoir des inconvénients, puisque certains facteurs du financement comme le taux d’intérêt, le montant de la mensualité, la durée de remboursement…, sont déterminés en fonction du montage financier.

Dans une ligne de crédits, le taux d’emprunt peut être majoré par rapport à un emprunt classique sur la même durée et le coût des garanties est souvent plus élevé aussi.

En optant pour un regroupement de prêts immobiliers ou pour un rachat de crédit immobilier comprenant plusieurs lignes de prêts, l’emprunteur bénéficie d’un taux unique pour tous ses encours, d’une seule durée de remboursement et d’une seule mensualité.

Cette opération bancaire permet également de bénéficier des conditions actuelles de financement avec une nouvelle garantie (hypothèque ou caution) et un seul interlocuteur.


Vu à la TV : l'interview Solutis

Vidéo : interview Solutis