0 800 860 860

Divers intermédiaires bancaires et professionnels de l’immobilier ont rapporté que les taux d’emprunt ont nettement baissé en ce début d’année et que la conjoncture est parfaite pour investir dans la pierre.

L’immobilier redevient une valeur refuge

Dans une conjoncture où il faut pratiquement payer les banques pour mettre son argent à l’abri, les alternatives classiques ne sont plus aussi attractives. Cependant, force est de constater de nombreux investisseurs optent désormais pour l’immobilier.

La période semble à nouveau propice à l’investissement immobilier. Les investisseurs qui avaient disparu lorsque les prix augmentaient et que les autres investissements offraient de meilleurs rendements, sont de retour.

Pour les professionnels du secteur, l’immobilier est redevenu une valeur refuge. Les prix du mètre carré reculent depuis 3 ans et les conditions d’emprunt n’ont jamais été aussi attractives pour les investisseurs grâce à la baisse significative des taux d’intérêt observée depuis le début de l’année.

Le crédit immobilier est favorisé en ce mois de février

Les banques, les intermédiaires bancaires et d’autres professionnels du marché immobilier sont unanimes. Les taux d’emprunt ont nettement reculé depuis janvier 2016 et le contexte est favorable à l’investissement immobilier. En d’autres termes, les crédits sont les plus intéressants en ce moment pour ce type de projet.

Quelle que soit la ville ou la région, la tendance actuelle des taux à la mi-février pourra être utile pour investir dans l’immobilier. Avec une moyenne à seulement 2,20 %, selon l’observatoire crédit logement/CSA, le coût du crédit a atteint un plancher record, battant au passage le record établit précédemment en mai 2015 où la moyenne était à 2,23 %.

Pour la plupart des conseillers en investissement financier, c’est le moment ou jamais de profiter pour tous ceux qui souhaiteraient obtenir de meilleures conditions d’emprunt dans le cadre d’un investissement immobilier.

Par ailleurs, même si la conjoncture actuelle est favorisée par la politique tenue par la BCE, aucune garantie n’est possible sur un maintien de cette tendance sur le long terme. Donc, il serait fort avisé de profiter de ces conditions très attractives.

Investissement immobilier : les facteurs qu’il faut prendre en compte

Même si les conditions sont favorables, il faut savoir qu’investir dans l’immobilier n’est pas toujours rentable. Pour que cela devienne avantageux pour l’investisseur, ce dernier doit jouer sur deux facteurs : l’évolution des taux d’intérêt et des prix de la pierre.

Comme dans la plupart des cas, acheter un logement pour le louer reste une histoire de crédit bon marché et de prix immobiliers raisonnables. Par ailleurs, les tendances sont différentes en fonction du type de bien et de sa zone géographique.

Il est possible de faire un bon investissement immobilier à condition de savoir bien acheter au bon moment et au bon endroit (logement proche de toutes commodités).


Vu à la TV : l'interview Solutis

Vidéo : interview Solutis