0 800 860 860

Le marché du prêt automobile se porte plutôt bien en ce début d’année 2016, les emprunteurs sont de plus en plus nombreux à solliciter des opérations de location avec option d’achat plutôt que des crédits voitures classiques.

Location avec option d’achat : louer plutôt qu’acheter

La production de crédit automobile se porte bien en début d’année 2016 puisque le montant total sur le mois de janvier atteint 544 millions d’euros de fonds débloqués (selon l’Association Française des Sociétés Financières). Une augmentation de +26,2% par rapport au mois de janvier 2015.

Si les crédits auto classiques n’ont pas franchement augmenté (+3%), ce sont bel et bien les opérations de location avec option d’achat (LOA) qui ont dopé la production de prêt auto avec +53,8% entre janvier 2016 et janvier 2015. Les ménages ont plutôt recours à des crédits classiques sur des véhicules d’occasion et optent pour la LOA sur des véhicules neufs.

Crédit auto, LOA : une question de budget

Ces résultats montrent que les Français s’endettent moins, ils privilégient les opérations de LOA des concessionnaires qui se livrent une bataille féroce avec des conditions de plus en plus attractives (absence d’apport, frais de dossiers réduits, taux à 0% chez certains, etc...). De plus, ces financements n’engagent les emprunteurs que sur des durées courtes, en moyenne deux années contrairement à un prêt auto classique où l’emprunteur s’engage en moyenne sur 5 ans.

Il faut également noter que les opérations de LOA incluent tous les frais d’entretien liés au véhicule, cela évite donc des frais supplémentaires et la gestion de l’entretien du véhicule. De plus, les Français peuvent bénéficier d’un véhicule récent renouvelé régulièrement.

Financement automobile : le regroupement de prêts

Ces résultats ne tiennent pas compte des opérations de regroupement de crédits et pourtant les ménages sont nombreux chaque année à réduire leurs mensualités tout en incluant un montant affecté au financement d’un véhicule. Le regroupement de prêts permet justement d’inclure une somme dédié à un nouveau projet.

Par ailleurs, dans le cadre de cette opération, il est possible de reprendre les crédits de location avec option d’achat, il est important de noter qu’un délai minimum est bien souvent défini dans le contrat afin de pouvoir l’inclure dans un regroupement de plusieurs crédits. En cas d’imprévus ou de déséquilibre financier, l’opération permet de reprendre en main les finances.


Vu à la TV : l'interview Solutis

Vidéo : interview Solutis