0 800 860 860

Bien que les conditions actuelles de financement aient profité à tous les types de financements (crédit, regroupement de prêts), les intermédiaires bancaires confirment que certains projets sortent du lot avec des taux d’intérêt exceptionnellement bas.

Crédits, regroupement de prêts : des taux exceptionnels

Depuis plusieurs mois, les intermédiaires bancaires ainsi que d’autres professionnels du crédit sont unanimes concernant l’attractivité des taux d’intérêt. En ce début d’année, la tendance est constatée partout en France.

Selon une récente étude, à Lille, une échéance de 1 000 euros par mois permet d’obtenir un prêt immobilier sur une durée de 20 ans au taux de 1,90 %.

A Bordeaux, un autre financement immobilier souscrit sur une durée de 15 ans s’est vu proposé un taux d’emprunt à 1,70 %. Pour la même durée de remboursement, un emprunteur a obtenu un prêt à l’habitat sur 15 ans à 1,55 % à Paris.

Des niveaux exceptionnels observés partout en France et pour tous les types de crédits immobiliers y compris la renégociation et le rachat de prêts à l’habitat.

Les conditions sont exceptionnelles pour les bons dossiers

Même si les prêteurs sont unanimes concernant les conditions actuelles de financement, les taux d’emprunt à moins de 2 % ne sont pas proposés à tous les emprunteurs. Ils sont réservés à une catégorie d’emprunteur ayant un excellent profil.

Généralement, ce sont des couples disposant de revenus mensuels d’environ 8 000 euros nets dans la capitale et 5 000 euros en province. Ce profil dispose également d’un apport personnel important compris entre 20 % et 30 % pour une acquisition.

Pour une renégociation ou regroupement de crédit, ce profil se démarque par son patrimoine important et ses différents contrats d’assurance-vie.

Par ailleurs, les légères hausses de taux entre juin et septembre 2015 ont accentué la différente entre le taux moyen et le taux minimum proposé. Cela a incité les banques à séduire davantage les meilleurs profils avec des conditions plus attractives.

La conjoncture reste favorable à tous les emprunteurs

Même si certains spécialistes estiment que les banques vont continuer à séduire les bons profils emprunteurs. Force est de constater que les conditions actuelles de financement restent favorables à tous les emprunteurs.

Les demandes de crédits restent soutenues aussi bien pour les nouveaux emprunts que pour des regroupements de prêts.

Les conditions de refinancement des banques sont toujours attractives et permettent à ces prêteurs de proposer, sous certains critères, les mêmes conditions pour les différents types de financements  sans affecter leurs marges.


Vu à la TV : l'interview Solutis

Vidéo : interview Solutis